Le 12 octobre dernier, un élu régional du Rassemblement National s’en est pris à une mère d’élève qui accompagnait des élèves au prétexte qu’elle était voilée.

Stigmatiser une mère accompagnatrice d’un groupe d’élèves, l’humilier publiquement, faire pleurer son enfant, lier sa pratique religieuse à la commission d’actes terroristes sont des faits graves et intolérables. La FSU exprime sa solidarité à la mère de famille et à son fils.