Aller au contenu principal

La répression antisyndicale

Cassis / Hénin-Beaumont : Salarié/e/s et syndicalistes dans la ligne de mire du FN

mar 23/05/2017 - 12:24

Il n’y a pas de trêve électorale pour l’extrême droite quand il s’agit de s’attaquer à des salariés qui relèvent la tête ou simplement se défendent face aux imposteurs qui prétendent être le « parti du peuple ». Les deux exemples, à Cassis (13) et Hénin-Beaumont (62), passés largement inaperçus dans le brouhaha électoral, sont pourtant riches d’enseignements d’abord pour tous  les syndicalistes, et au-delà  pour tous les salariés.

 

Hénin-Beaumont : non à la criminalisation du mouvement social !

jeu 06/10/2016 - 13:11

Nous avons appris ce matin (le 30 septembre) la mise en garde à vue de notre camarade René Gobert, secrétaire général du syndicat CGT des Territoriaux d’Hénin-Beaumont. Selon nos informations, cette garde à vue est consécutive à une plainte déposée par le maire FN d’Hénin-Beaumont relativement à des contenus mis en ligne sur Facebook par notre camarade.

 

Mise en examen de la présidente du Syndicat de la magistrature : la liberté syndicale en danger

lun 17/03/2014 - 17:37

La presse s'est fait l'écho ces dernières heures des fuites savamment orchestrées révélant la mise en examen le 17 février de la présidente du Syndicat de la magistrature pour des faits "d'injures publiques" en sa qualité présumée "d'éditrice" de l'affichage figurant dans le local privé de ce syndicat.

Lire la suite en ouvrant le document attaché.

Tunisie : la répression s'abat sur le bassin minier de Gafsa

ven 11/04/2008 - 16:09

Une vague d'arrestations s'abat sur les populations du bassin minier mobilisées en un mouvement de protestation qui a embrasé la région de Gafsa. Ce mouvement qui dure depuis le mois de janvier, porte sur la question du chômage qui frappe de plein fouet cette région du sud-ouest tunisien, laissée pour compte du « miracle » Ben Aliste.

A Meru, le maire tient des propos douteux... et attaque en diffamation des syndicalistes qui le critiquent

mer 28/11/2007 - 20:49
A Méru, petite municipalité en bordure de la région parisienne, située dans le département de l'Oise, quatre syndicalistes sont en attente de leur jugement. La décision du tribunal correctionnel de Beauvais tombera le 6 décembre prochain. Les quatre militants de la CGT et de la FSU, qui militent par ailleurs dans le cadre du « Collectif de solidarité avec les migrants », étaient passés en audience à Beauvais le 24 octobre.

S'abonner à La répression antisyndicale