Aller au contenu principal

Extrême droite et droite extrême

Le FN en brun Marine

dim 23/01/2011 - 12:56

La nouvelle dirigeante du parti qui se targue d’être « la troisième force politique » en France, est un enfant de mai 68 mais il ne s’agit, ici, que d’une référence à sa date de naissance. Aucune trace d’idée progressiste ou solidaire ne vient imprégner son parti. Ce dimanche, 16 janvier 2010, la « fille du chef » a été déclarée officiellement vainqueur de la compétition interne qui l’opposait à Bruno Gollnisch. Le résultat était, en réalité, connu dès l’avant-veille au soir.

Un congrès raciste à Paris le 18 Décembre

lun 27/12/2010 - 00:57

 Les « Assises contre l’islamisation de nos pays » furent marquées par une certaine diversité des intervenants. Si la moitié environ vient clairement de l’extrême droite et si les deux tiers tiennent des propos plus ou moins racistes, il y a lieu de s’interroger sur les motifs de la présence du dernier tiers. Parmi les orateurs divers, on trouve notamment aussi des intervenants se parant d’une qualité de « syndicalistes »…  

Les syndicats contre le racisme d'Etat

mar 28/09/2010 - 14:36

L'été a été fertile en déclarations syndicales et associatives s'indignant des différentes formes de racisme d'état remises au goût du jour par le gouvernement de Sarkozy . Nous en publions ici un petit florilège afin d'aider les équipes syndicales à réagir vite , bien et fort quand les libertés fondamentales sont mises en cause . Cela fait  partie intégrante aussi de nos batailles syndicales !

Réaction syndicale face à des instructions préfectorales demandant des contrôles à caractère ethnique

ven 17/09/2010 - 10:25

Solidaires CCRF & SCL et Sud Rural-Equipement n'admettent pas que certaines catégories de la population soient stigmatisées et subissent une pression de contrôle supérieure (et dans des conditions plus dures) à celle de leurs concurrents.

Le FN contre les droits des salariés et les syndicats

mar 06/07/2010 - 17:29

Le parti Lepéniste est par nature farouchement opposé au syndicalisme et aux droits fondamentaux des salariés. Cependant, pour mieux tromper les salariés, dans les années 1990, à l’époque où Mégret était encore numéro 2 du F.N., ce parti a tenté de promouvoir des « syndicats » FN dans la Police, chez les gardiens de prison, et dans les transports publics, notamment à Lyon. Les réactions syndicales et les jugements des tribunaux qui ont suivi ont heureusement bloqué ces velléités.

S'abonner à Extrême droite et droite extrême