Aller au contenu principal

Concurrence Consommation et Répression des Fraudes : Solidaires dénonce la tentative de récupération du FN !

mar 09/04/2013 - 13:54
defaut

Communiqué de Solidaires CCRF :

SOLIDAIRES CCRF & SCL, 1ère organisation syndicale des agents de la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de Répression des Fraudes (DGCCRF) rejette la récupération politique du FN et ne veut pas du soutien que Marine Le Pen apporte à leur grève du 21 mars et à leur manifestation nationale du samedi 6 avril 2013 !

Depuis la mise en place de la réforme de l’Etat, en 2010, les agents de la DGCCRF et du SCL
(Service Commun des Laboratoires de Bercy) se battent pour défendre leurs missions et le service public de protection économique des consommateurs. La Révision Générale des Politiques Publiques et en particulier la Réforme de l’administration territoriale de l’Etat ont fortement déstructuré cette administration nécessaire à la protection de toutes et tous dans notre pays.

Sécurité et loyauté des produits alimentaires, des produits industriels, des prestations de service, respect des règles de concurrence, autant de domaines dans lesquels intervient la DGCCRF et qui protège le consommateur tant dans son intégrité physique que dans son pouvoir d’achat.

Depuis de très longs mois, les agents de la DGCCRF et du SCL se sont mobilisés pour demander que leur administration retrouve une cohérence nationale notamment par un lien hiérarchique vertical fort, qui lui permette d’agir de manière homogène sur l’ensemble du territoire afin que la protection des consommateurs, puisse être assurée, sans exclusive, ce qui n’est plus le cas.

Marine Le Pen qui défend des valeurs idéologiques totalement opposées aux nôtres, ne propose rien qui puisse améliorer la situation des services et de ses agents publics.
Bien au contraire, la vision ultra protectionniste et le combat contre les services publics, portés par son parti, ne sont pas compatibles avec le souci de Solidaires CCRF & SCL de défendre l’intérêt général des usagers.

Les agents de la DGCCRF & du SCL n’ont pas demandé et ne veulent pas du « soutien » d’une représentante d’un parti qui régulièrement met les fonctionnaires au rang de bouc émissaire et n’a de cesse de les clouer au pilori.