Aller au contenu principal

Solidaires, revue LES utopiques : Gilets jaunes et extrême-droite

lun 02/09/2019 - 12:47
defaut

À moins d’être député.e LREM ou éditorialiste sur BFM, personne ne peut résumer le mouvement des Gilets jaunes à un mouvement d’extrême-droite. Pour autant, que des militant.es d’extrême-droite y participent (ou y aient participé), que ce courant politique et ses multiples chapelles aient très vite  décidé de le relayer, que des actes abjects aient eu lieu durant certaines initiatives sont des évidences qu’on ne peut et ne doit pas balayer d’un revers de la main, en se contentant d’ânonner « qu’aucun mouvement populaire n’est chimiquement pur», avant de passer à autre chose. Cette présence multiforme de l’extrême-droite explique, enpartie, la méfiance dont ont fait preuve nombre de militant.es et d’organisations de«notre camp» lors de l’émergence de ce mouvement, qui par ailleurs ne reprenait pas les codes et le vocabulaire habituel de nos milieux.