Aller au contenu principal

Honte à Andreï Isaev, vice-président de la Fédération des Syndicats 'indépendants' de Russie !

mer 25/02/2015 - 10:51
defaut

À la fin du mois de novembre dernier, le Front National organisait à Lyon, à l’occasion de son congrès, une conférence invitant le banc et l’arrière banc de l’extrême droite européenne.

Nous sommes écœurés par la participation à ce meeting d’Andreï Isaev, premier vice-président de la Fédération des Syndicats « Indépendants » de Russie (FNPR), première organisation syndicale du pays. Certes Isaev filait depuis des années un bien mauvais coton, notamment depuis son intégration aux rouages du pouvoir de Poutine et son élection comme vice-speaker de la Douma sur les listes de Yedinaya Rossia, le parti présidentiel. C’est d’ailleurs en tant que représentant de cette formation politique amie de Marine Le Pen qu’il participait au congrès du Front National.

En se prêtant à cet exercice lamentable de racolage, Isaev s’est ridiculisé : il a prononcé un discours surréaliste faisant référence au combat des résistants français face aux envahisseurs nazis dans la ville de Jean Moulin devant des congressistes mi-médusés, mi-hilares.

Alors qu’il reste pressenti pour prendre prochainement les rênes de la FNPR, Isaev participe, au nom de la recherche de soutiens géopolitiques pour son maître, à la vaste opération de séduction du Kremlin en direction de l’extrême droite européenne.

 

Article paru dans ‘Activités Internationales’  le Bulletin d’information de l’espace international de la CGT  (n° 17 et 18 – 1er trimestre 2015)