Il appartient aux syndicats de porter les luttes contre le fascisme et l'idéologie d'extrême droite

Qui sommes nous ?

VISA est une association intersyndicale composée d’une cinquantaine de structures syndicales : la FSU et plusieurs de ses syndicats, l’Union Syndicale Solidaires et plusieurs de ses syndicats, des fédérations et des syndicats de la CGT, de la CFDT, de la CNT, de l’UNEF et le syndicat de la Magistrature.

Lire la suite...

 

En bref

Dans un tract appelant à manifester contre la venue de Marine Le Pen le 19 avril à Marseille, les deux syndicats dénoncent le volet judiciaire du programme de la cheffe du Front National. Un exemple à suivre pour d'autres branches où l'appel nécessaire à faire barrage au Front National ne sera que renforcé par une dénonciation concrète de ses projets pour les salarié-e-s et/ou usagers concerné-e-s.
À Charlottesville (Virginie), samedi 12 août, Heather Heyer, militante antiraciste, est morte, écrasée par un assassin néo-nazi, en manifestant contre le rassemblement “Unite The Right” organisé par l’extrême droite qui voulait honorer la mémoire d’un esclavagiste, le général Lee.  Ce meurtre d’aujourd’hui n’est pas isolé, c’est le dernier d’une longue liste d’agressions et crimes fascistes aux Etats-Unis, comme dans le reste du monde et notamment en Europe (France, Grèce, Espagne). Ce meurtre a suscité l’indignation quasi-générale, comme en France où même le FN, en quête de respectabilité, a été obligé de prendre ses distances avec le président Trump qui renvoie dos à dos néo-nazis et militant-es antiracistes, après en avoir fait un modèle.  Mais au-delà de ces condamnations morales de ce qui s’est passé « outre Atlantique » et qui serait « incompréhensible vu d’ici »,...
Le Syndicat National des Journalistes (SNJ), première organisation de la profession, tient à apporter son total soutien à Julie Hainaut. Cette journaliste subit depuis le 12 septembre un torrent de menaces et d’injures immondes, suite à la publication d’un article critique sur un bar dans l’hebdomadaire lyonnais Le Petit Bulletin.   Sous le titre « Lyon : une pute à nègres féministe veut détruire un bar à rhum ''colonialiste'', mobilisation ! », un organe qui se qualifie lui-même de « site le plus raciste de la fachosphère » n’hésite pas à la traiter de « femelle négrophile » ou de « hyène terroriste » avant de s’en prendre à la « vaginocratie négrophile », de demander l’adresse de cette consœur - une menace lourde de sens - et d’appeler à inonder son mail et son compte twitter.   Admettre qu’une journaliste professionnelle, qui n’a fait que son...
  La CGT 34 et l'UL de Beziers, avec Solidaires et FSU 34 viennent de lancer, avec les organisations féministes locales, une pétition appelant le préfet à retirer les affiches violentes et sexistes placardées partout par Robert Menard. Il semble en effet très important de construire un rapport de force en partant des habitant.es et salarié.es de Beziers et de sa région.   La répression va être rude, surtout pour la camarade de Beziers, il est donc essentiel que cette pétition fasse un tabac.   Une mise à jour ser faite au fur et à mesure pour annoncer les soutiens d'organisations ou d’élu.es.   Merci de signer et de diffuser cette pétition en cliquant ici
"Contre le racisme et la xénophobie, antifasciste tant qu’il le faudra". C’est l’un des chants que scandent, ce mardi depuis 8h, les personnes rassemblées contre le groupuscule identitaire la Ligue du Midi, jugé ce matin pour avoir saccagé, le 30 juin dernier, les locaux de l’association Réseau Accueil Insertion Hérault, une association qui aide les mineurs isolés, pour le compte du Département.   Suite à l’appel d’une quinzaine d’associations - dont la Section de Montpellier de la Ligue des Droits de l'Homme, Amnesty International, Esprit Libre 34, ou encore Sud Santé Sociaux / Solidaires - entre 70 et 80 personnes ont répondu présent à ce rassemblement, selon la Gendarmerie.   Pour Daniel Martin, directeur du Réseau accueil insertion Hérault (RAIH), il s'agit d'un "groupe identitaire, raciste bien évidemment, qui voulait s’attaquer au fait que notre association s’occupent de mineur isolés...

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander

 


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander

 


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS


Retrouvez VISA
sur Facebook

 

Des outils pour lutter
contre l'extrême droite

- Des livres

Les extrêmes droites en France
- édition Syllepse -
Par Jean Paul Gautier
 

 

Dictionnaire de l'extrême droite
- édition Larousse -
Collection "à présent"
 

 

Jacques Leclerq :
" dictionnaire de la mouvance droitiste
et nationale de 1945 à nos jours "

Michel Briganti, André Déchot et Jean-Paul Gautier
" LA GALAXIE DIEUDONNÉ "
Pour en finir avec les impostures.

Pour commander
Editions Syllepse

AUBE DORÉE. LE LIVRE NOIR DU PARTI NAZI GREC
Auteur: Psarras Dimitris

Pour commander
Editions Syllepse

- Des vidéos

"Aujourd'hui comme hier, combattre l'extrême droite"

Le documentaire "Aujourd’hui comme hier,
combattre l’extrême droite - Histoire croisée
du syndicalisme et de l’extrême droite"
a été réalisé par l'IHS-CGT, dans le cadre
de la campagne CGT-Solidaires-FSU-Unef-FIDL-UNL
« Combattre l’extrême droite, ses idées, ses pratiques »
initiée le 29 janvier 2014 à la Bourse du travail de Paris.
Ce documentaire de 11 minutes peut être utilisé dans
le cadre de formations, de débats, de réunions publiques
et permet de se réapproprier l'histoire de la lutte
antifasciste d'un point de vue syndical.

 

"LE FN aux affaires"

Une enquête menée dans deux villes du Var :
Fréjus et Cogolin, un an après les élections
municipales de 2014.

 

"Bassin miné"

un documentaire d’Edouard Mills-Affif,
qui suit la scène politique locale de Hénin-Beaumont
depuis plus de dix ans.

http://www.bassinmine.com/

Mains brunes sur la ville

Quand l’extrême droite est au pouvoir

MAINS BRUNES SUR LA VILLE – 90 min
Documentaire de Bernard Richard.

Pourquoi des citoyens accordent-ils leur confiance à l’extrême droite, et comment celle-ci se maintient-elle au pouvoir ?(doc tourné pendant la campagne des cantonales de 2011 à Orange et Bollène)

Pour organiser une projection : Tel : 06 25 52 76 74 - Mail : victor.fuvel@free.fr

Aube dorée, une affaire personnelle

Un doc sur le parti néonazi grec accessible gratuitement en ligne !
 

Le livre de Dīmī́trīs Psarrás 'Aube dorée: Le livre noir du parti nazi grec’ (éditions Syllepse), utile complément à ce documentaire peut être commandé (10 €) à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS.

Le Pen recalé, ses idées recyclées !

Pour la première fois, exception faite de l’immédiate après-scission (Le Pen/Mégret) en 1998/99, Jean-Marie Le Pen voit son pourcentage électoral fortement reculer. Le 22 avril 2007, le leader du Front national récolte son plus mauvais score jamais obtenu à une élection présidentielle, en dehors de celles de 1974 (0,74 %, à l’époque, le FN était encore un parti groupusculaire et n’avait pas encore réalisée son ancrage de masse) et de 1981 (il n’avait pas obtenu les parrainages nécessaires). A toutes les autres élections présidentielles, que ce soit celles de 1988 (14,4 %), 1995 (15 %) ou 2002 (autour de 17 % aux deux tours), Le Pen avait obtenu des scores supérieurs à celui d’aujourd’hui. Avec 10,5 % des suffrages exprimés et 3,8 millions de voix en nombre absolu, le candidat d’extrême droite a incontestablement laissé des plumes.

Néanmoins cette situation n’est pas propre à nous rassurer, dans la mesure où la (relative) défaite de Le Pen est, en large partie, due à l’OPA réussie par le candidat Nicolas Sarkozy. Jean-Marie Le Pen ne pourra probablement plus jamais prétendre au pouvoir politique, et verra plutôt l’âge de sa retraite enfin arriver... mais nombre de ses idées n’auront jamais été aussi près d’être appliquées par un gouvernement.

Les raisons d’un échec

En effet, au score en baisse réalisé par Le Pen au premier tour de cette présidentielle, il existe principalement deux raisons.

La première est analysée par tous les journaux, qu’ils soient de gauche ou de droite, proches ou éloignés d’un soutien à Nicolas Sarkozy : Certains de ses thèmes de prédilection - la nation, l’identité, l’autorité - étaient repris à leur compte, non seulement par Nicolas Sarkozy, mais aussi par d’autres candidats, et jusqu’à celle du PS. (Le Figaro, lundi 23 avril) ; le leader du FN a pâti de la droitisation de Sarkozy et voit la retraite approcher (Libération du même jour) ; Le Pen digéré par Sarkozy (L’Humanité).

La deuxième raison réside dans le brouillage de son discours, ordonné par la fraction des modernisateurs autour de Marine Le Pen afin de dédiaboliser leur parti, mais qui a abouti à le rendre idéologiquement non reconnaissable pour les plus fidèles de ses électeurs. Ainsi, pour cesser d’effrayer, Le Pen se présenta-t-il comme un ami des immigrés (pour le moins s’ils veulent acquérir la nationalité française), en se présentant aux côtés de Dieudonné M’bala M’bala, figure de la confusion politique poussée à son paroxysme et anciennement antiraciste. Si Dieudonné semble bien motivé dans sa dérive récente par un antisémitisme radical (sur fond de concurrence victimaire entre la reconnaissance des crimes de la Shoah et de l’esclavage), c’est bien cela qui semble intéresser Le Pen dans cet allié de fraîche date. Mais pour une partie de la base du Front national, cette alliance - bien que limitée et servant surtout à la provocation - avec un Français noir et ancien adversaire du FN est idéologiquement incompréhensible. Ainsi, lorsque Dieudonné s’est rendu à la soirée électorale de Le Pen le 22 avril, il a été accueilli par des sifflets de certains militants FN. Jean-Marie Le Pen a donc semblé perdre de sa cohérence idéologique aux yeux de certains des siens, sans pour autant convaincre de sa conversion à la condamnation du racisme, puisqu’il répéta dans ’Le Monde’ son propos sur l’inégalité des races de 1996 (qui lui a d’ailleurs déjà valu une condamnation pénale à l’époque).

Lepénisation marquée

Si le racisme, les particularismes ethno-raciaux ou ethno-religieux, les communautarismes gagnent du terrain dans la société tout entière (et l’ensemble des groupes qui la composent), cela est favorable à Le Pen comme au projet autoritaire de Sarkozy, dans son principe. Mais à force de tenter l’alliance contre nature avec des particularismes trop divergents, Le Pen risque de ne plus pouvoir incarner l’intérêt national en toute cohérence. Là, c’est au projet autoritaro-communautariste de Sarkozy, qui peut au moins s’appuyer sur l’image de l’autorité de l’Etat (qui serait personnifiée en lui), de prendre le dessus.

Ainsi, pour se convaincre que son parti marche néanmoins vers la victoire (ce qui a peu de chances de paraître crédible pour le moment), le numéro deux du FN Bruno Gollnisch évoquait-il au cours de la soirée électorale à la télévision la victoire idéologique que son parti aurait connue. Après avoir été diabolisé pour le même langage et les mêmes symboles, le FN se verrait maintenant reconnaître une hégémonie idéologique à travers la campagne des autres partis politiques. Si le propos cherche à masquer la défaite, il traduit néanmoins une réalité : Nombre d’électeurs frontistes en 2002 ont choisi l’efficacité en 2007. En votant pour Sarkozy ce 22 avril, ils lui ont donné carte blanche pour mettre en application certaines idées traditionnellement véhiculées par le FN. Cette droitisation de fait de l’UMP ne semble pas gêner Sarkozy. Ce dernier n’a-t-il pas dit, dans une interview donnée à Libération la semaine précédant les élections : Ségolène Royal est plus à droite que Jospin, Bayrou est plus à droite que Lecanuet, moi-même suis plus à droite que Chirac - et le seul qui est moins à droite qu’avant est Le Pen... ?

Le couplage des termes d’immigration et d’ identité nationale à travers la dénomination du dit ministère souhaité par Sarkozy, l’exaltation aveugle des symboles de la nation par sa candidate adverse au deuxième tour, la présentation de l’immigration sous l’angle d’un prétendu problème pour la société majoritaire (à plusieurs reprises répétées par Sarkozy, mettant dans un seul et même sac les moutons égorgés dans la baignoire, l’excision, le foulard et la présence des sans papiers) sont passées par là. Mais aussi le fait qu’un ministre de l’intérieur, encore en exercice au moment où les propos sont tenus, tente de faire accréditer l’idée que la tendance au suicide, la pédophilie, mais aussi l’homosexualité seraient des penchants naturels innés et non des produits de la famille et de la société. (Cf. débat entre Nicolas Sarkozy et Michel Onfray, dont des extraits - édulcorés selon Onfray - ont été publiés par ’Philosophie magazine’ d’avril 2007.) Et pourquoi la criminalité ne serait-elle alors pas innée, elle aussi, et ne pourrait donc pas être soignée en emprisonnant, voire en neutralisant les individus dangereux par nature ? Jean-Marie Le Pen a eu beau jeu de déclarer absurdes les propos de Nicolas Sarkozy sur la génétique, pour enfoncer ce dernier, sans toutefois expliquer pour quelles raisons lui-même les trouvait absurdes.

A l’heure actuelle, Sarkozy semble avoir gagné un quart environ de l’électorat potentiel du FN. Il reste à savoir comment les autres parties de cet électorat se comporteront le 6 mai prochain. Avant la tenue du premier tour, les sondages prédisaient le report d’environ 80 % des voix de Le Pen au profit de Sarkozy, au second. Or, on n’avait pas encore prévu le relatif effondrement du vote Le Pen, qui atteste que la partie de l’électorat du FN la plus proche de la droite classique a déjà, en partie, rallié directement Sarkozy.

Le dilemme du 6 mai ...

Jean-Marie Le Pen s’exprimera sur son choix pour le second tour à la manifestation pour Jeanne d’Arc le 1er mai. Il est difficile de prédire s’il donnera à son électorat des signes, même cryptés, favorables à Sarkozy. Dans le passé, son comportement entre les deux tours a été différent. A l’élection présidentielle de 1988, Le Pen avait clairement revendiqué le slogan Pas une voix à Mitterrand !, laissant ainsi ouverte l’hypothèse d’un vote en faveur de Jacques Chirac. Mais, après que ce dernier ait renié (selon Charles Pasqua qui avait à l’époque joué les intermédiaires) un rendez-vous secret entre les deux hommes, Le Pen n’allait pas dissimuler sa rancune personnelle en 1995. Chirac, c’est Jospin en pire ! tonna-t-il alors, au moment du défilé de Jeanne d’Arc, alors même que le journal ’Minute’, proche du FN, invitait néanmoins son lectorat à voter pour Chirac, prétendant qu’une présidence Jospin ouvrirait les vannes de l’immigration, et donnerait le droit de vote aux étrangers.

Qu’en sera-t-il cette année ? Cela dépendra probablement des premiers résultats de la crise interne, que ce résultat électoral ne manquera pas de provoquer au sein du parti d’extrême droite. Plusieurs orientations peuvent s’opposer. Alors qu’Alain Soral, ancien écrivain de gauche passé chez Le Pen et maître de la provocation politique, affirme qu’au pire il votera Royal pour contrer Sarkozy, d’autres parties du FN peuvent être sensibles à des appels de pied de la droite UMP en vue de futures alliances. Un conseiller de Nicolas Sarkozy avait ainsi évoqué dans ’Le Canard enchaîné’, à dix jours du premier tour, l’hypothèse d’un scénario à l’italienne ; autrement dit, d’une alliance avec l’extrême droite (à l’horizon 2012) au cas où Marine Le Pen poursuivrait la prétendue mutation du FN, à la façon des postfascistes italiens. A son tour, la députée Nadine Morano, proche de Sarkozy, a refusé de condamner l’idée d’une telle alliance, dans une émission télévisée le 5 avril dernier, à condition que Marine Le Pen veille à la modération de son « langage ». D’ailleurs, un cadre du FN présent à la soirée électorale de son candidat, dont les propos sont cités dans ’20 minutes’ du lendemain, considère qu’ on ne peut pas le dire officiellement, mais aujourd’hui, il faut s’associer à l’UMP, comme la droite l’a fait en Italie ». Pour autant, rien ne dit aujourd’hui que Marine Le Pen appellera à l’alliance avec Sarkozy.

... Et après ?

Néanmoins il ne sera pas simple, loin de là, pour la direction du FN d’esquisser le début d’une alliance... même si Le Pen a plusieurs fois insisté (comme dans ’Le Figaro’) sur l’idée que, Chirac enfin parti, une nouvelle ère des relations entre son parti et la droite pouvait commencer, ajoutant que Sarkozy, au moins, ne le détestait pas personnellement comme l’ancien dirigeant de la droite classique. Mais l’électorat qui lui reste est largement plus composé de membres des couches populaires, que celui de Nicolas Sarkozy. Et pour une partie du public de l’extrême droite, animée par un désir de revanche sociale, allié au racisme et au nationalisme, un vote pour Sarkozy en tant que représentant de la droite américaine (en matière de doctrine internationale et de doctrine économique, libérale) ne passera probablement pas. En plus, comme Philippe de Villiers - qui est, somme toute, plus dépendant de la droite classique que Le Pen - vient déjà de déclarer que lui-même était Sarko-incompatible et qu’il ne donnera pas de consigne de vote explicite pour le second tour (il a, depuis, appelé à voter Sarkozy - note du 25 avril-) il sera difficile pour Jean-Marie Le Pen de passer pour plus modéré que le vicomte de Vendée.

Rappelons d’ailleurs, pour finir, que le problème posé par l’ancrage du FN dans les couches populaires de la société reste entier même après ce premier recul dans les urnes. Ainsi, si les chiffres publiés par ’La Tribune’ sont proches de la réalité, Jean-Marie Le Pen aurait été choisi par 5 % des personnes dont le revenu du ménage dépasse les 4.500 euros par mois, mais 13 % des ménages au revenu inférieur à 1.500 euros. Son vote serait légèrement au-dessus de la moyenne pour les salariés (13 % en valeur moyenne, mais 14 % pour le public et 12 % pour le privé) et plus nettement au-dessus pour les chômeurs (15 %). Cependant ces données restent à vérifier et à pondérer avec la part d’abstention constatée dans ces mêmes couches. Surtout, toujours d’après le tableau de ’La Tribune’, 24 % des salariés intérimaires auraient voté pour Jean-Marie Le Pen. Si cela se vérifie, il y aura lieu de constater qu’une partie des plus précaires compense son insécurité économique et sociale permanente par un désir de sécurité traduit en symboles et en idéologie réactionnaires.

ISA

En septembre 2015, VISA publiait le 1er tome de « Lumière sur mairies brunes ». Il recensait tous les faits et méfaits de la 1ère année de l’extrême droite aux pouvoirs dans les villes qu’elle occupe. Pendant les deux années suivantes, VISA a poursuivi ce travail de « mémoire ».

Pour mettre en pleine lumière les origines véritablement fascistes du Fn et de toute l’extrême droite, rien ne vaut un recensement exhaustif, méticuleux et daté.

Ce deuxième tome « lumière sur mairies brunes » couvre donc la période allant de juin 2015 à juin 2017. Il regorge d’informations sur les pratiques municipales plus ou moins radicales de l’extrême droite et illustre ainsi tous les reculs sociaux qu’elle provoque lorsqu'elle exerce le pouvoir.

« Lumière sur mairies brunes », c'est 236 pages et autant d'arguments contre l'extrême droite.

Passez commande en l'adressant par courrier avec le chèque à : VISA 80-82 rue de Montreuil 75011 PARIS
Merci d'indiquer votre nom, adresse et téléphone.

Pour calculer le montant de votre commande avec les frais de port, consulter le tableau en fin d'article. Livraison gratuite sur Paris - Ile de France et PACA.

Il faut veiller à ce que le combat contre l'extrême droite ne passe pas après les luttes syndicales au prétexte qu'elle a été battue aux présidentielles et qu'elle n'a obtenue «que» 9 députés.

Il faut continuer de lutter, sans relâche et avec la même force, contre les politiques libérales, notre adversaire qui fait aussi monter le FN, et contre le fascisme, notre ennemi historique.

 

Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes - 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Les brochures de VISA

Cliquez sur une brochure pour voir les conditions de commande.

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour nous contacter...

Les formations
proposées par VISA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"droites extrêmes" Blog Le Monde

Le virage sur l’aile est serré. Un peu moins de deux ans après les élections régionales de 2015, Olivier Bettati, qui menait la liste Front national dans les Alpes-Maritimes, assure aujourd’hui qu’il n’était à l’époque… qu’une « tête de liste divers droite » pour le...

09.11.2017 - 12:40

Fil d'informations RESF

Une quinzaine d'associations de l'hébergement d'urgence ont claqué la porte du ministère de l'intérieur vendredi matin. Le ministre, Gérard Collomb, leur présentait son dispositif pour sortir les sans-papiers des centres d'hébergement d'urgence. LE MONDE| 08.12.2017 Par Maryline Baumard Trop c'est...
13.12.2017 - 21:43
Monsieur le Préfet, Nous vous demandons de remettre en liberté Arman Kazaryan (GHAZARYAN selon la transcription de son passeport), mis en centre de rétention le dimanche 3 décembre 2017, au Mesnil-Amelot. Présenté à l'avion samedi 9 décembre, il a refusé d'embarquer et à son retour au CRA, il a...
13.12.2017 - 15:38
Le Conseil Départemental de Meurthe et Moselle a adopté, à l'unanimité, le schéma départemental "Enfance Famille 2018 2022". En lisant l'article de l'Est Républicain ce jour, on peut noter que le Président du Conseil Départemental, Mathieu Klein, refait part de son souhait pour que l'État se charge...
12.12.2017 - 12:13
De nombreux enfants sans Toit en France.
11.12.2017 - 15:08
A l'occasion de la journée internationale des migrants, rassemblement de soutien au Puy, lundi 18 décembre à partir de 17h30 place du Clauzel
11.12.2017 - 00:41
RESF11 s'associe à la Journée internationale des migrants du 18 décembre et organise un concert de musique classique en soutien aux sans-papiers , le dimanche 17 décembre à 16h à l'église St Jacques, au Viguier à Carcassonne. Lieu symbolique puisque des familles y avaient été accueillies alors qu'...
10.12.2017 - 11:00
Avec Marcel Dekervel (RESF Amiens par téléphone) ; Romain Gerland (Turbulence / RESF 77, par téléphone) ; Emily Barbelin et Vitalija Samuilova ; Marie Martin (Migreurop) 1 – Intro et journal avec Marcel Dekervel, en direct d'Amiens (par téléphone) Il sera notamment question du refus du Préfet de la...
09.12.2017 - 17:04
RASSEMBLONS-NOUS ASSOCIATIONS ET CITOYENS Lundi 11 décembre 2017 de 7h à 11h devant la Préfecture des Hauts-de-Seine à Nanterre contre les mauvaises conditions d'accueil des personne étrangères Des associations engagées dans le soutien aux personnes étrangères se sont regroupées au sein du...
09.12.2017 - 17:31
Les mineurs sont pris en charge par les travailleurs sociaux de l'Armée du Salut. Le Conseil Départemental communique. Lire l'article de l'Est Républicain, du 8 décembre. Sur le site de la LDH Nancy : Voir les extraits des reportages de France 3 Lorraine sur le même sujet. RESF 54, la LDH-Nancy et...
08.12.2017 - 15:23
08.12.2017 - 11:59

DAL, GISTI, LDH, LOPPSI, dailleursnoussommesdici...

12.12.2017 - 10:37
12.12.2017 - 10:41
En prélude à la journée internationale des migrant⋅e⋅s, retrouvons-nous le samedi 16 décembre 2017 à Menton : pour célébrer la journée internationale des migrant⋅e⋅s et donner de la visibilité à toutes les initiatives qui seront prises dans ce cadre ; parce que cette frontière est devenue un des...
gisti
16.12.2017 - 14:00
réseau asile de Toulouse Asile...
gisti
12.12.2017 - 13:15
publié en décembre 2017 Vous venez d'obtenir le statut de réfugié, de protection subsidiaire ou d'apatridie : bienvenue dans le Guide du réfugié. Nous espérons vous aider dans la connaissance de vos droits et dans vos démarches pratiques : carte de séjour, logement, travail, santé, unité familiale...
gisti
12.12.2017 - 10:33
December 2017 You have just received your status of refugee, beneficiary of subsidiary protection or stateless person: welcome to the Refugee's Guide. We hope that we will be able to help you to know your rights and assist you with the practical steps you need to take: residence permit, housing,...
gisti
12.12.2017 - 10:37
الحصــول علــى صفــة اللجــوء، الحمايــة المؤقتــة أو صفــة عديــم الجنســية هــو بدايــة لحيــاة جديــدة فيهــا حقــوق و واجبــات. إنهــا المدخــل الحقيقــي للمجتمــع الفرنســي وهــو قطع العلاقــة الإداريــة والقضائيــة مع بلــدك الأم. يجب ً أيضــا التحضيــر لهــذه المرحلــة الجديــدة، إنهــا...
gisti
12.12.2017 - 10:41

         

COMMUNIQUE Paris le 11 décembre 2017

 

Lutte contre les marchands de sommeil en Ile-de-...
dal
11.12.2017 - 13:54

 

PARIS: Photos de Jean-Claude Saget: ici

 

...

dal
11.12.2017 - 13:44
Première édition : le 8 décembre 2017 Mise à jour : le 11 décembre 2017 Cette note de jurisprudence vise à apporter un éclairage sur cette procédure complexe qui devient pourtant un élément central de la politique mise en œuvre par la France et qui a pour effet de précariser de plus en plus les...
gisti
08.12.2017 - 12:47
Session de 2 jours, le 7 décembre 2017 - [Autres Formations]
gisti
07.12.2017 - 09:30
  Réquisition des locaux de l’Université pour le logement de touTEs

 

Aujourd’hui lundi 4 Décembre, l’amphithéâtre G du bâtiment CLV de l’Université à été...

dal
05.12.2017 - 19:13
Le 29 novembre dernier, Stéphan Pélissier s'est vu condamner à 7 ans de prison ferme par la justice grecque pour avoir porté secours à sa belle-famille fuyant la guerre en Syrie. En 2015, ce Français originaire d'Albi a tenté d'aider ses beaux-parents, sa belle-sœur et son beau-frère à passer de...
gisti
05.12.2017 - 07:47
relative à l'évolution du parc d'hébergement des demandeurs d'asile et des réfugiés Quelques éléments : Création de 200 places de CAES (centres d'accueil et d'examen de situation administrative) - essentiellement par transformation de CAO qui diminuent d'autant - dans chaque région sauf Île-de-...
gisti
04.12.2017 - 17:18
portant création d'un système d'entrée/de sortie (EES) pour enregistrer les données relatives aux entrées, aux sorties et aux refus d'entrée concernant les ressortissants de pays tiers qui franchissent les frontières extérieures des États membres et portant détermination des conditions d'accès à l'...
gisti
30.11.2017 - 07:50

COMMUNIQUE Paris le 28 novembre 2017

Censure de l’encadrement des loyers à Paris : Une nouvelle régression pour les locataires Généralisation et respect...
dal
28.11.2017 - 18:39

COMMUNIQUE Paris le 25 11 2017 – 15h00

 

Gymnase Roquépine : les sans abris sont hébergés La préfecture de région s’engage à les héberger jusqu’à leur relogement Le gymnase est libéré depuis vendredi en fin d’après-midi

 

Les...

dal
25.11.2017 - 16:02
  UN TOIT POUR APPRENDRE- TOUTES LES FAMILLES A LA RUE AURAIENT ETE MISES A L’ABRI!

Après un an et demi de campagne Un Toit Pour Apprendre menée par le DAL Toulouse, la FCPE31, la LDH et...

dal
25.11.2017 - 16:34
Colloque à l'initiative de l'Observatoire de l'enfermement des étrangers, en partenariat avec la LDH Bretagne, le MRAP et le festival Migrant'scène de La Cimade Les politiques d'enfermement et d'expulsion des personnes étrangères conduites par les gouvernements successifs se sont considérablement...
gisti
25.11.2017 - 09:00

Fin de l’occupation du gymnase Roquépine : la préfecture de région s’est engagée à héberger puis reloger les ménages sans abri soit : les 40 personnes sans logis du gymnase, les 25 de Montreuil les 5 de St-Denis. mais pas la totalité des occupants du gymnase...

dal
24.11.2017 - 22:34

Saint-Denis, le 23 novembre 2017 Hébergement des 5 sinistrés du 48 rue de la République victimes de l’assaut antiterroriste!

Après près d’une semaine de campement devant leur...

dal
23.11.2017 - 22:33

COMMUNIQUE Paris le 22 novembre 2017 – 15h40  

Le Froid arrive, #OnSMetAuChaud Occupation du gymnase Roquépine, proche de l’Élysée 18 rue Roquépine Paris 8e

 

Depuis 14h15, environ 150...

dal
22.11.2017 - 18:46

D'autres sites... d'autres luttes !

Associations
   ademonice - http://ademonice.free.fr/
   anafe - http://www.anafe.org/index.php
   prochoix - http://www.prochoix.org/cgi/blog/
   icare - http://www.icare.to/main.php?fr
   memorial98 - http://memorial98.over-blog.com/
   REFI - http://refi.over-blog.org
   syllepse - http://www.syllepse.net/
   Raslfront-Isère - http://www.raslfront-isere.org/blog/index-557584.html
   Collectif Justice et libertés - http://collectifjusticeetlibertes.blogspot.fr/
   Observatoire du confusionnisme politique - http://confusionnisme.info

Syndicats
   CGT Finances - http://www.finances.cgt.fr/
   fgte-cfdt - http://www.fgte-cfdt.org/
   sgen-cfdt - http://www.sgen-cfdt.org/actu/sommaire.php3
   snpespjj - http://snpespjj.fsu.fr/
   solidaires - http://solidaires.org/
   spasmet-meteo - http://spasmet-meteo.org/solidr/index.php
   Solidaires Finances Publiques- http://solidairesfinancespubliques.fr

International
   LabourNet.de Germany - http://www.labournet.de/
   trend onelinezeitung - http://www.trend.infopartisan.net/inhalt.html

Les archives de VISA


Le temps
où VISA
était en papier