Aller au contenu principal

Qui sème la haine récolte notre mépris !

mar 23/04/2013 - 17:39
defaut

VISA qui condamne toute forme de violence, tire la sonnette d’alarme sur l’agissement des milices (GUD, Troisième Voie, Identitaires…) et la montée de l’obscurantisme. En effet, depuis plusieurs semaines, les agressions homophobes se multiplient, en parallèle aux manifestations de la droite conservatrice et des intégristes catholiques : A Lyon, Paris, Nice et Lille, des nervis à la solde de groupuscules d’extrême droite s’en donnent à cœur joie, imitant leurs homologues grecs qui bastonnent depuis plusieurs mois homosexuels, handicapés, immigrés et militants de gauche.
En France, il faut savoir que la droite s’est une nouvelle fois acoquinée avec l’extrême droite, cette fois-ci pour combattre la loi portant sur « le mariage pour tous » : Collard, Barjot, Boutin, Mariton, Ollier, Bay et Philipot défilant ensemble le 21 avril, tout un symbole…
Après leur défaite aux élections présidentielles, l’esprit revanchard a trouvé une occasion de se manifester. Et malgré le vote définitif de la Loi, de nouvelles manifestations sont encore annoncées, avec une intention clairement affichée de radicalisation. « Hollande veut du sang, il en aura ! », « vous assassinez des enfants »… La porte est ainsi ouverte à de nouvelles violences verbales et surtout physiques, les appels à la haine y trouvent une forme de justification…
Tout est parti d’une réunion à la toussaint 2012 intitulée « Rencontre des têtes de réseaux représentants l’engagement chrétien en politique et l’engagement sociétal chrétien ».
Après le siphonage des idées d’extrême droite par l’UMP et la lepénisation des esprits, une nouvelle étape a donc été franchie sur le chemin de l’intolérance et du combat contre les valeurs progressistes. Du coup, il n’y a malheureusement rien d’étonnant à constater le déferlement de haine qui se répand dans notre pays, déferlement qui réveille le racisme ordinaire de certains (voir encadré) et encourage les actes de violence des fanatiques.
Face à ces résurgences nauséabondes, le syndicalisme ne peut pas rester muet, il doit réagir !

Obtenir des victoires syndicales et sociales, c’est nécessaire pour mieux vivre ensemble, c’est déterminant pour un avenir meilleur et c’est aussi le meilleur moyen de « claquer le beignet » des nostalgiques du XIXème siècle, du paternalisme et de la morale. Qu’on se le dise !

---------------------------

Face au racisme ordinaire, Solidaires Finances Publiques Alpes Maritimes écrit aux adhérents
Vendredi 19 avril, des sans papiers ont occupé le centre de Nice Cadéi afin de mettre en avant leurs revendications dans une ambiance bon enfant.
Mais cela a donné lieu à une déferlante de propos racistes profondément choquants et haineux sur le forum lntranet de la DGFiP, sans que le modérateur n'intervienne rapidement.
Heureusement, plusieurs agents ont répondu spontanément à ces propos indignes de fonctionnaires de la République.
Solidaires Finances Publiques 06 dénonce vivement ces discours inadmissibles et exige que cela ne se renouvelle pas à l'avenir.
Notre Bureau National est intervenu auprès de la DG afin que celle-ci réagisse rapidement à de tels agissements.

---------------------------

A |’invitation de Debiol (membre du FRS, le parti fondé fin 2002 par Christine Boutin), le gratin des militants catholiques, fascistes et réactionnaires était réuni à la basilique de Paray le Monial pour une réunification de leurs mouvements afin de les rendre plus visibles et plus influents dans la société.
Quelques invités : BARJOT Frigide, Humanité Durable ; ANTHONY Bernard, Association AGRIF / Reconquête ; BELLAMY François- Xavier, Adjoint Maire de Versailles ; BOMPARD Jacques, Maire d'Orange ; DE LA VILLEJEGU Thierry, DG Fondation Jérôme Lejeune ; DE REVEL Hughes, Catholique en Campagne ; DELHOUME Emmanuel, Ex PCD, Royaliste ; HENRYS Cyrille, Alliance royale ; GOLLNISCH Bruno, Député Européen FN ; PHILIPOT Jean- Claude, CIVITAS ; VANNESTE Christian, Rassemblement Pour la France (RPF) ; WAUQUIEZ Laurent Député-Maire UMP du Puy-en-Velay ; WUERMELING Wienfried, SOS MAMAN - AMEN ; MAUGENDRE Jean-Pierre, Renaissance Catholique, DE GESTAS Philippe, Sous-Préfet Région Centre. . . Nous imaginons sans peine la nature des échanges et comprenons aussi facilement comment et pourquoi ont été financées les manifestations « anti mariage pour tous ».