Il appartient aux syndicats de porter les luttes contre le fascisme et l'idéologie d'extrême droite

Qui sommes nous ?

VISA est une association intersyndicale composée d’une cinquantaine de structures syndicales : la FSU et plusieurs de ses syndicats, l’Union Syndicale Solidaires et plusieurs de ses syndicats, des fédérations et des syndicats de la CGT, de la CFDT, de la CNT, de l’UNEF et le syndicat de la Magistrature.

Lire la suite...

 

En bref

... Vous avez encore des doutes ? Alors venez nombreux à Correns (83) le 31 janvier 2017 à 18h30 salle "la fraternelle" pour une soirée débat autour du film "La face cachée du nouveau Front National" et … vous ne serez pas déçus !    - Toujours la haine, toujours le mépris de la souffrance, toujours le refus de la fraternité, de la solidarité et de l’égalité entre tous les êtres humains.    - Refus de l’autre : Manifestation contre l’accueil des migrants dans les centres d’accueil (CAO) de Pierrefeu et de Tourves, Charte "Ma commune sans migrants".    - Mise à l’index des musulmans, des Roms, des étrangers fuyant les guerres, en leur reprochant d’abandonner leurs femmes et leurs enfants sous les bombes (1).    - Toujours le même programme : "la France aux Français".    Dans le Var, les mairies tenues par le FN, à Fréjus, Cogolin, Le Luc, agissent dans le...
La Mairie de Bollène (ligue du Sud) envisage, pour des projets immobiliers, de vendre le stade de Bollène-Ecluse, dit des Tamaris, qui est pourtant le dernier équipement public significatif d'un quartier populaire, excentré.    Le stade est une ressource importante pour l’école publique des Tamaris : les enseignants l'utilisent fréquemment pour les activités sportives des élèves, l’éducation physique et sportive étant un aspect indispensable des apprentissages et du développement des élèves, inscrit dans tous les programmes scolaires. La cour de l’école, du fait de sa taille et de son état général, ne pourrait s'y substituer et assurer des conditions de sécurité correctes.    Le stade des Tamaris est la seule structure sportive à proximité de l’école, avec un accès direct, qui permet aux enseignants et aux élèves de s'y rendre facilement, sans coût pour l’école, sans avoir besoin de solliciter des parents-...
"Syndicats aux ordres" ou "faites ce que je dis, pas ce que je fais" le drôle de point de vue des élus régionaux sur le syndicalisme. Suivre une plénière du Conseil régional, c'est long, plutôt rébarbatif, mais parfois instructif. Celle des 13 et 14 décembre 2016 nous a, en tous cas, éclairées-s sur la conception qu'ont certaines-s élues-s du mouvement social et des syndicats...   Le FN voudrait-il des syndicats à sa botte ? Depuis plusieurs années, la Région alloue des subventions à certaines confédérations syndicales. Comme toutes les subventions, ces dossiers sont instruits et contrôlés par des techniciens régionaux. Insuffisant pour le FN, qui souhaitait amender la délibération en ajoutant la phrase suivante : "le syndicat s'engage à respecter une totale neutralité politique et renonce à toute prise de position politico-électorale envers tous les partis politiques et leurs candidats. Si cette obligation n'est pas scrupuleusement...
La Maison des Potes vous invite à participer le 21 mars 2017 de 14h à 22 h, au colloque "Unis pour l'Egalité, contre le FN" à la Bourse du travail de Paris, 3 rue du Château d'Eau 75010 Paris (Metro République).    Le 21 mars, journée internationale de lutte contre le racisme, nous voulons débattre avec des syndicats de travailleurs, les associations de défense des droits de l'homme et de lutte contre le racisme, avec les militants et responsables politiques fidèlement mobilisés contre la préférence nationale et le racisme.   A chaque étape du "Grand Paris de l’Égalité" du 21 février au 21 mars, les marcheurs des Maisons des Potes vont à la rencontre des associations, des élus progressistes pour partager des revendications communes pour l'égalité, contre le racisme et les discriminations. Avec nos tracts et nos affiches "Unis pour l’Égalité" nous faisons campagne pour le droit de vote des étrangers, l'...
Même si vous savez très bien pourquoi le Front national est d’extrême droite, VISA vous signale la conférence que la CGT organise, à son siège, le mardi 14 mars : "Pourquoi le Front national est-il d’extrême droite ?". Une petite et salutaire mise au point face à l’entreprise de dédiabolisation du FN qui est à l’œuvre.
Le FN a fait connaître son intention d’organiser une réunion publique en présence de Marion Maréchal Le Pen à Bayonne le mardi 11 avril prochain. (…) Aujourd’hui le FN représente une réelle menace pour la société. Le projet de société proposé par Marine Le Pen et son parti porte en lui un retour en arrière considérable. Malgré ses tentatives de toilettage afin de devenir un parti présentable qui prétend défendre les intérêts des « petits » contre les « grands », son idéologie n’a pas changé : intolérance, exclusion, rejet des libertés publiques… Les villes gérées par le FN en sont la preuve. Le FN n’est pas un parti « anti-système » comme il le prétend, au contraire le projet qu’il porte ne remet aucunement en cause le libéralisme qui concentre les richesses dans les mains d’une minorité et produit des effets dévastateurs sur le plan écologique, social et économique mettant en jeu le droit des...

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
Téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
Téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
Téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
téléchargez ici !


Retrouvez VISA
sur Facebook

 

Des outils pour lutter
contre l'extrême droite

- Des livres

Les extrêmes droites en France
- édition Syllepse -
Par Jean Paul Gautier
 

 

Dictionnaire de l'extrême droite
- édition Larousse -
Collection "à présent"
 

 

Jacques Leclerq :
" dictionnaire de la mouvance droitiste
et nationale de 1945 à nos jours "

Michel Briganti, André Déchot et Jean-Paul Gautier
" LA GALAXIE DIEUDONNÉ "
Pour en finir avec les impostures.

Pour commander
Editions Syllepse

AUBE DORÉE. LE LIVRE NOIR DU PARTI NAZI GREC
Auteur: Psarras Dimitris

Pour commander
Editions Syllepse

- Des vidéos

"Aujourd'hui comme hier, combattre l'extrême droite"

Le documentaire "Aujourd’hui comme hier,
combattre l’extrême droite - Histoire croisée
du syndicalisme et de l’extrême droite"
a été réalisé par l'IHS-CGT, dans le cadre
de la campagne CGT-Solidaires-FSU-Unef-FIDL-UNL
« Combattre l’extrême droite, ses idées, ses pratiques »
initiée le 29 janvier 2014 à la Bourse du travail de Paris.
Ce documentaire de 11 minutes peut être utilisé dans
le cadre de formations, de débats, de réunions publiques
et permet de se réapproprier l'histoire de la lutte
antifasciste d'un point de vue syndical.

 

"LE FN aux affaires"

Une enquête menée dans deux villes du Var :
Fréjus et Cogolin, un an après les élections
municipales de 2014.

 

"Bassin miné"

un documentaire d’Edouard Mills-Affif,
qui suit la scène politique locale de Hénin-Beaumont
depuis plus de dix ans.

http://www.bassinmine.com/

Mains brunes sur la ville

Quand l’extrême droite est au pouvoir

MAINS BRUNES SUR LA VILLE – 90 min
Documentaire de Bernard Richard.

Pourquoi des citoyens accordent-ils leur confiance à l’extrême droite, et comment celle-ci se maintient-elle au pouvoir ?

Pour organiser une projection : Tel : 06 25 52 76 74 - Mail : victor.fuvel@free.fr

Montauban : l'armée face à ses vieux démons ...

Depuis la suppression du service militaire, l'armée française ne fait plus beaucoup parler d'elle. Dans ses spots publicitaires elle se décrit elle-même comme une institution dont la principale fonction serait l'action humanitaire, l'action pour la paix dans le monde et la formation des jeunes en difficultés d'insertion.

Ce qui s'est passé à Montauban nous ramène à une réalité bien moins lisse et convenable : le 2 avril, le Canard Enchaîné publiait la photo de trois jeunes militaires du 17e RGP de Montauban faisant le salut nazi, vêtus de leurs treillis et se tenant derrière une bannière à croix gammée. Tel une statue aryenne, le corps couvert du drapeau nazi, un soldat du 17e RGP posait fièrement sur la photo. Sur un autre cliché, il lève le bras faisant le salut nazi aux côtés de deux autres militaires en tenue. Selon la Dépêche du Midi, même de mauvaise qualité, ces photos sont révélatrices d'un état d'esprit qui régnerait au sein du régiment montalbanais.

Pris de court par cette révélation qui n'en était peut-être pas une pour la hiérarchie militaire, le colonel Bruno Lafitte, numéro 2 du Service d'informations et de relations publiques de l'armée de terre (Sirpa-Terre) annonçait : « Deux des trois militaires ont "reconnu les faits" et seront "lourdement sanctionnés », ajoutant « l'armée n'a pas "vocation à accueillir des gens qui ont de tels comportements ».

Pourtant, le Ministère de la Défense ne pouvait pas ignorer les agissements de certains parachutistes du 17ème RGP. En effet Jamel Benserhir, sergent de cette unité, a déclaré à l'AFP qu'il avait dénoncé ces agissements auprès de ses chefs de corps et dans une lettre au ministre de la Défense Hervé Morin écrite en novembre 2007 sans être, selon lui, entendu. C'est une des raisons pour laquelle, le mardi 8 avril, il a déposé, contre les responsables de cette unité, deux plaintes, l'une pour racisme et l'autre pour discrimination à l'emploi. « On a refusé de m'écouter et de me recevoir alors que je détenais des preuves », a-t-il déclaré. Ces plaintes visent à la fois le chef de corps, un capitaine et le responsable des sous-officiers qui, selon lui, l'ont jugé inapte au commandement, Jamel Benserhir s'estimant victime de "discrimination à l'emploi". Après son dépôt de plaintes, le militaire a été entendu pendant plusieurs heures par les gendarmes. « Je sais que j'ai brisé le devoir de réserve du militaire et je m'attends à des sanctions ». Le sergent Benserhir affirmant par ailleurs être toujours affecté à l'unité de parachutistes de Montauban.

De son côté, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) a exigé que "des sanctions exemplaires" soient prises à l'encontre des trois militaires "face à des agissements qui déshonorent la France et les droits de l'Homme".

Le commandant Claude Saunire, adjoint au colonel Michel Esparsa, chef de corps du 17e RGP, a déclaré à la Dépêche du Midi : « Aujourd'hui on cherche à identifier l'endroit où ces photos ont été prises », mais pour le sergent : « il n'y a aucun doute : les clichés ont été réalisés dans une chambre de la caserne Doumerc, à Montauban ». Selon les informations données à la Dépêche deux de ces nostalgiques du troisième Reich, encore engagés au sein du régiment de génie parachutiste de Montauban, ont été consignés dans le cadre d'une enquête interne. Le troisième militaire, qui a quitté l'armée, pourrait être entendu par les gendarmes chargés de l'enquête. Ces investigations ayant été lancées à la suite d'une plainte déposée à leur encontre, mardi soir, par le chef de corps du 17e RGP.

Mais ces décisions et explications ''embarrassées'' de la hiérarchie viennent bien tard quand on lit, dans le même journal, le témoignage du sergent Jamel  Benserhir : « Plusieurs soldats ont des tatouages particulièrement explicites. Sur les casiers, ils placardent des affiches de propagandes nazies ».  Cette description de ''l'ambiance'' au 17ème RGP est corroborée par le témoignage de Mehdi, ancien caporal, qui préfère rester discret pour préserver sa nouvelle vie et qui se souvient d'une soirée passée au Kosovo, lors d'une de ses opérations extérieures : « Un soir, mon chef de section, complètement saoul, est monté sur la table et a fait le salut nazi... Devant tout le monde ». Comme Jamel, il a tenté de dénoncer ce racisme ambiant. Chacun de leur côté, ils ont rédigé des rapports, rencontré des supérieurs, demandé audience au responsable de région... En vain. « À chaque fois, on nous disait qu'on fantasmait. Que ce n'était pas bien grave tant que ça ne sortait pas de la caserne», raconte -t-il. En août 2008, le ministère de la Défense décide de mettre fin à son contrat en raison de son « instabilité émotionnelle » et de son « manque d'intégration ». « Il n'était pas le meilleur parmi ses pairs et en raison de sa notation, techniquement il ne pouvait pas continuer sa carrière », assurent les responsables du 17e RGP. » (La Dépêche du Midi).

 L'interview du Sergent Jamel  Benserhir à la Dépêche du Midi en dit long sur les pratiques discriminatoires et racistes dans ce régiment de parachutistes : «  De 2004 à 2008, j'ai dénoncé le racisme de certains militaires de ma compagnie. J'avais une grande gueule cela se savait. Un jour, on m'a porté un ordinateur portable sur lequel j'ai pu copier ces fichiers. D'autres photos circulent encore. »

Avez-vous été vous-même victime de racisme au sein du régiment montalbanais ?

« Ce n'était pas direct. On entend tous les jours parler de « bougnoules », de « négros ». Comme plusieurs autres personnes, j'ai fait les frais de ce racisme ambiant. Je suis arrivé sergent en 2004. En quatre ans, je n'ai pas pris de grade. Je n'ai jamais participé à une opération extérieure. La compagnie d'appui, à laquelle j'appartenais, est partie en Afghanistan. Je parle arabe, marocain et arabe littéraire couramment, j'aurais pu avoir une utilité. Au lieu de ça, je suis resté à Montauban où j'étais chargé de l'entretien des véhicules. ».

Vos responsables disent que votre contrat n'a pas été renouvelé car vous êtes « instable émotionnellement » et que vous « n'avez jamais montré votre capacité à commander efficacement » ?

« Avant d'être affecté à Montauban, j'étais au 25e RGA à Toul. Là, j'étais bien noté, je n'avais aucun problème psychologique. Comment juger ma capacité à commander quand jamais on ne m'en a donné l'occasion. Ils disent aussi que je ne suis pas « intégré ». À Montauban, mes supérieurs ne m'ont jamais laissé la possibilité d'évoluer. »

Pourquoi êtes-vous le seul à dénoncer ces agissements ?

« Certains ont quitté le 17e RGP et ont refait leur vie dans le civil. D'autres sont encore sous contrat avec l'armée, ils n'osent pas parler. Aujourd'hui, je me suis reconverti dans le BTP, mais je ne pouvais pas en rester là. J'avais signalé les problèmes que je rencontrais au sein du régiment, personne n'a bougé. Il a fallu que le Crif s'en charge pour que ça bouge. ».

Ces faits extrêmement graves prouvent qu'il existe, dans certains régiments de l'armée française, des pratiques discriminatoires vis-à-vis des engagés issus de l'immigration maghrébine ou africaine. Que les jeunes des quartiers, en dépit des promesses qui leur sont faites dans les campagnes de recrutement, sont fréquemment stigmatisés et discriminés par la hiérarchie militaire. Par ailleurs, si la fascination de certains militaires pour la « mythologie nazie » reste très marginale, l'armée à travers son histoire coloniale, son culte des chefs et ses méthodes autoritaires est un terrain de prédilection pour les extrémistes de droite de tout acabit.

 

Brochure 2016 - Face au FN et à toute l'extrême droite, réponses et ripostes syndicales !
 

Parce qu'il est toujours nécessaire d'apporter des réponses syndicales face au FN et à toute l'extrême droite, VISA publie mi septembre un petit fascicule / argumentaire.

Vendu 2 euros, il sera disponible sur notre stand au village du livre de la fête de l'Humanité du 9 au 11 septembre et sur commande en écrivant, avec un chèque de règlement, à notre siège, 80-82 rue de Montreuil 75011 Paris.

Cet argumentaire est destiné aux militant-e-s syndicaux pour qu'ils puissent répondre encore plus facilement, exemples à l'appui, aux salarié-e-s qui se trompent de colère en s'apprêtant à voter FN en 2017.

Face à la montée régulière des scores électoraux du FN et contre la « lepénisation » des esprits, les postures morales sont aujourd'hui insuffisantes.

Il faut sans relâche contre argumenter les prises de positions « économiques et sociales »  du parti fasciste qu'est toujours le FN, illustrer par la mémoire des faits la continuité idéologique du FN assise sur le racisme, l'autoritarisme et le nationalisme, dénoncer les fausses solutions « nationales-sociales » préconisées par le FN, opposer aux slogans réducteurs du FN des analyses certes plus complexes mais néanmoins évidentes à comprendre et à faire comprendre.

Ce fascicule ne prétend pas apporter des réponses clefs en main à toutes les incursions de l'extrême droite sur le terrain social. C'est une boite à outils, un recueil d'expériences, un encouragement au travail syndical unitaire, un vaccin contre la résignation, un instrument pour le travail de proximité avec les salarié-e-s.

On y trouve l'analyse du positionnement du Fn sur la Loi travail, qui montre bien que ce parti va à l'encontre des intérêts des salarié-e-s. Un long chapitre est consacré aux orientations du Fn en matière d' Education Nationale, son dernier terrain de chasse. Dans la continuité du livre « Lumière sur mairies brunes », publié par VISA en 2015, la gestion municipale des villes gérées par l'extrême droite est passée au peigne fin, sur la période du premier semestre 2016. Et puisque les présidentielles 2017 sont dans le viseur des cadres du Fn, les premières annonces du programme électoral du parti fasciste sont décortiquées et assorties de réponses syndicales. Les analyser et les déconstruire sont essentiels dans l'intérêt des salarié-e-s, ce doit être une des priorités du mouvement syndical.

Mais ne perdons pas de vue que l'extrême droite aurait forcément moins d'audience si la situation économique et sociale était moins sclérosée par la crise du capitalisme financier et par le libéralisme arrogant.

Si le combat contre le fascisme doit être politique, syndical et associatif, il passe aussi par les mobilisations du monde du travail contre les politiques d'austérité et par la lutte contre les injustices.

Enfin, ce fascicule est illustré par les dernières affiches de VISA, à commander gratuitement et sans modération par mel : assovisabis@gmail.com

Passez commande dès maintenant en l'adressant par courrier et avec le chèque à : 

VISA 80-82 rue de Montreuil 75011 PARIS 

Tarif dégressif :€ jusqu'à 100 exemplaires, 1,50 € au delà. 

Notre premier livre « Le FN au travail » est toujours disponible au prix de 5 €. Relatant la période 1995 – 2002, il est malheureusement toujours d’actualité.

Notre brochure 2012 « Contre le programme du FN, un argumentaire syndical » est également toujours en vente.
Par contre, celle de 2010 « FN, le pire ennemi des salarié-es » est épuisée.
Vous pouvez également toujours commander " Barrage syndical antifasciste " paru en 2014.

 

Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes - 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Les brochures de VISA

Cliquez sur une brochure pour voir les conditions de commande.

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

 

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour nous contacter...

Les formations
proposées par VISA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"droites extrêmes" Blog Le Monde

Benoît Loeuillet, entouré de Marion Maréchal-Le Pen et Olivier Bettati pendant la campagne des régionales 2015 (crédit : Olivier Faye)

Depuis son accession à la tête du Front national, en 2011, Marine Le Pen assure avoir fait le ménage parmi...

15.03.2017 - 16:11

Fil d'informations RESF

Après l'annonce d'un refus de séjour pour cette famille, et la perspactive d'un éloignement proche, nous nous voyons contraints de lancer cette pétition afin qu'ensemble nous obtenions pour cette famille, la possibilité de vivre normalement ici, aux côtés des leurs. Ce n'est jamais par plaisir que...
24.03.2017 - 21:50
Prochaines réunions du RESF IDF en 2016 réunion à 18h30 à l'EDMP 8 impasse Crozatier 75012 Paris. 2017 jeudi 30 MARS jeudi 20 AVRIL jeudi 11 MAI jeudi 1 JUIN jeudi 22 JUIN jeudi 13 JUILLET Habituellement à l'EDMP 8 impasse Crozatier 75012 Paris Métro Faidherbe Chaligny ou Reuilly-Diderot
22.03.2017 - 18:30
Les familles et personnes sans papiers ainsi que les membres du Réseau Education Sans Frontières de la Somme sont heureux de vous inviter à participer à leur déjeuner solidaire : Samedi 1er avril 2017 à 12h, Centre Culturel Léo-Lagrange, 12 place Vogel, Amiens Ce repas solidaire, aux délices du...
22.03.2017 - 11:28
Deux objets à ce resf.info : La menace d'expulsion qui pèse sur un père bosniaque de trois enfants Annoncer la libération à l'arraché de Brahima Toukara. Aucun doute que les interventions auprès des responsables, président, 1er ministre, ministre de l'Intérieur, préfète ont beaucoup pesé. Bravo à...
21.03.2017 - 21:17
(voir le flyer plus bas) Paris, le 20 mars 2017 Le dimanche 26 mars, des artistes migrant(e)s et non-migrant(e)s travailleront ensemble, toute une après-midi, au belvédère de Belleville, dans le 20ème arrondissement de Paris, « Aucune douleur n'a de frontières ! » Dans ce quartier dont la...
21.03.2017 - 21:28
L'ancien sans-papiers, diplômé de Sciences Po recrute des profs. Que de chemin parcouru depuis son arrivée à Nancy en 2004. Lire l'article sur le site de l'Est Républicain.
20.03.2017 - 14:32
ASSEZ DE SURENCHERES XENOPHOBES ! SOLIDARITE AVEC LES MIGRANT-E-S ! Mardi 21 mars à 18h Manifestation de soutien aux Migrant-e-s à l'occasion de la journée contre le racisme (rendez vous sous l'ombrière du Vieux Port) appelée par le Collectif Solidarité Migrant.e.s PACA qui regroupe 48 associations...
19.03.2017 - 19:49
Évry, le 6 mars 2017 Pour la dignité des personnes, venez partager votre petit déjeuner aux portes de la préfecture d'Évry : lundi 20 mars 2017 de 6h à 10h, Préfecture de l'Essonne, Boulevard de France 91000 Évry. Une initiative du Secours Catholique, de l'Aumônerie catholique des étudiants d'Évry...
18.03.2017 - 19:20
avec Stéphane Maugendre (avocat) et Nadia Nguyen (RESF 91), par téléphone Pour le 15 mars, journée internationale de la lutte contre les violences policières, on avait prévu d'inviter Stéphane Maugendre, avocat, ancien président du GISTI. Au début de cette semaine, lundi 13, Monsieur Toukara, était...
18.03.2017 - 19:32
Monsieur Nedzibovic Enes, de nationalité bosniaque, est menacé d'expulsion. Après avoir été arrêté le lundi 13 mars, il a reçu une OQTF (obligation à quitter le territoire français) et une interdiction de deux ans de présence sur le territoire français. Il a ensuite été envoyé au CRA (centre de...
18.03.2017 - 16:38

DAL, GISTI, LDH, LOPPSI, dailleursnoussommesdici...

24.03.2017 - 11:25
21.03.2017 - 17:08
15.03.2017 - 15:45
L'Observatoire de l'Enfermement des Etrangers vous invite à une réunion publique sur le contrôle et l'internement des Tsiganes en France. La réunion se tiendra dans les locaux de la Ligue des droits de l'Homme 138 rue Marcadet 75018 Paris (Métro : Ligne 12, arrêt Lamarck-Caulaincourt) Afficher une...
gisti
05.04.2017 - 18:00
Session de 2 jours, le 30 mars 2017 - [Autres Formations]
gisti
30.03.2017 - 08:30
Les professionnels sociaux sont plus que jamais acteurs des politiques migratoires. De lois en lois, ils se sont vu confier des compétences de contrôle ou de sélection des migrants. Le tournant a été pris avec la loi du 26 novembre 2003 qui confère aux centres communaux d'action sociale le soin de...
gisti
24.03.2017 - 16:33

COMMUNIQUE Paris le 23 mars 2017

 

Les militant-e-s du DAL Bordeaux définitivement  relaxés après 4 années de harcèlement policier et judiciaire, injuste et ciblé

La cour d’appel de Bordeaux, s’alignant sur la décision de la cour de Cassation du...

dal
24.03.2017 - 11:25
C'est ce que vient de lui rappeler assez sèchement le juge des référés du tribunal administratif de Lille. Ce n'est pas faute pour Natacha Bouchart de s'être démenée pour compliquer par tous les moyens la vie des associations qui reprennent inlassablement les distributions de nourriture aux...
gisti
23.03.2017 - 21:01
Arrêt des expulsions, baisse des loyers, un toit pour tou-te-s! MANIFESTONS samedi 1er avril – 15h à République

 

Le 1er avril annonce le retour menaçant  des expulsions sans relogement pour plus de 130 000 locataires du privé comme en HLM qui ont reçu un jugement d’...

dal
23.03.2017 - 15:33
Session de 2 jours, le 23 mars 2017 - [Autres Formations]
gisti
23.03.2017 - 09:30
Session de 2 jours, le 23 mars 2017 - [Autres Formations]
gisti
23.03.2017 - 09:30
Procès D.A.L.33 ​Jeudi 23 mars 14h Cour d’Appel de Bordeaux Place de la République

Conférence de presse en suivant.

*** Communiqué de l’association Droit Au Logement de Gironde D.A.L33

Bonjour,

Après le report de deux semaines d’un délibéré attendu avec...

dal
21.03.2017 - 17:08
Tricot Tour – Nos droits contre leurs privilèges, c’est parti!!!

Dans le cadre de la campagne Nos Droits contre leurs Privilèges, lancée par de...

dal
21.03.2017 - 12:00
« Le délit de solidarité n'existe plus ». Cette déclaration de Manuel Valls, ministre de l'intérieur lors de la réforme en 2012 de l'article L. 622 du code de l'entrée et du séjour des étrangers en France, faisait écho à celle d'Éric Besson, précédent ministre en charge de l'immigration, qui avait...
gisti
20.03.2017 - 10:32
Le travail social est en pleine tourmente. Confrontées à la baisse des subventions, les associations entrent en concurrence sur des marchés publics où, comme n'importe quel compétiteur, elles pratiquent le mieux-disant économique… et le moins-disant social avec des répercussions sur l'emploi et les...
gisti
20.03.2017 - 09:56
Interventions Thierry Kuhn, président d'Emmaüs-France Léopold., poursuivi pour avoir signé, en 2011 et 2012, des certificats de domiciliation,, relaxé par la Cour d'appel de Caen en novembre 2016. Le parquet a fait appel. Jean-Luc, conseiller municipal de Loos (prés de Lille), poursuivi pour «...
gisti
19.03.2017 - 19:43

COMMUNIQUE Paris le 17 mars 2017

Conseil d’État : belle victoire pour l’encadrement des loyers ! Honte à Valls, Pinel et Cosse !

Droit Au Logement salue l’arrêt symbolique du Conseil d’État, obtenu par J. Bayou et son avocat, annulant pour excès de pouvoir...

dal
17.03.2017 - 14:13

COMMUNIQUE Paris le 15 mars 2017 – 15h

Droit Au Logement, manifeste depuis le siège de NEXITY, dans le 9e à Paris N°1 des promoteurs en France pendant qu’ils paradent à CANNES, au MIPIM

1er promoteur de France au chiffre d’affaire de plus de...

dal
15.03.2017 - 15:45
Communiqué de presse de l’assemblée des locataires, mal logé.es et sans logement et du Droit au Logement 38 du samedi 11 mars 2017

 

 

Aujourd’hui, nous étions un millier...

dal
14.03.2017 - 12:00
La saturation du dispositif d'accueil des demandeurs d'asile notamment en Île-de-France empêche les personnes de demander immédiatement l'asile et de bénéficier d'une mise à l'abri, comme le prévoient les textes internationaux et la loi française. Ainsi, depuis de nombreux mois, les campements d'...
gisti
14.03.2017 - 11:31
Session de 5 jours 35H, le 13 mars 2017 - [Autres Formations]
gisti
13.03.2017 - 09:30

Toulouse

le 12 mars 2017

 

 

Hier, samedi 11 mars, avait lieu un concert surprise pour les habitant-e-s de la réquisition Abbé Pierre du DAL Toulouse31 C’est pas moins de 500 personnes qui ont assisté à un concert de soutien...

dal
12.03.2017 - 10:10
Monsieur le Ministre, Vous êtes en train de faire expulser Brahim TOUNKARA vers le Mali. Au-delà du fonctionnement « normal » de vos services, votre responsabilité personnelle est engagée : j'ai appelé votre cabinet, le secrétariat de votre conseiller immigration Emmanuel CAYRON puis votre...
gisti
11.03.2017 - 20:35

D'autres sites... d'autres luttes !

Associations
   ademonice - http://ademonice.free.fr/
   anafe - http://www.anafe.org/index.php
   prochoix - http://www.prochoix.org/cgi/blog/
   icare - http://www.icare.to/main.php?fr
   memorial98 - http://memorial98.over-blog.com/
   REFI - http://refi.over-blog.org
   syllepse - http://www.syllepse.net/
   Raslfront-Isère - http://www.raslfront-isere.org/blog/index-557584.html
   Collectif Justice et libertés - http://collectifjusticeetlibertes.blogspot.fr/
   Observatoire du confusionnisme politique - http://confusionnisme.info

Syndicats
   CGT Finances - http://www.finances.cgt.fr/
   fgte-cfdt - http://www.fgte-cfdt.org/
   sgen-cfdt - http://www.sgen-cfdt.org/actu/sommaire.php3
   snpespjj - http://snpespjj.fsu.fr/
   solidaires - http://solidaires.org/
   spasmet-meteo - http://spasmet-meteo.org/solidr/index.php
   Solidaires Finances Publiques- http://solidairesfinancespubliques.fr

International
   LabourNet.de Germany - http://www.labournet.de/
   trend onelinezeitung - http://www.trend.infopartisan.net/inhalt.html

Les archives de VISA


Le temps
où VISA
était en papier