Il appartient aux syndicats de porter les luttes contre le fascisme et l'idéologie d'extrême droite

 

Brèves

  Ces derniers temps, certains de nos concitoyens se sont émus, à juste titre, que l'on puisse trouver encore de nos jours en vente libre (constaté et vendu dans un commerce berckois ) l'ouvrage Mein Kampf. Passé le premier sursaut d'indignation, plusieurs questions se présentent à l'esprit.Nous en retiendrons deux.Tout d'abord, est-ce  licite ou illicite ? Nous vivons en démocratie. La liberté d'expression, bafouée par les régimes totalitaires, est l'un des principes fondamentaux de notre République. Certes, mais cette liberté s'inscrit dans le cadre défini par la loi. Elle n'autorise nullement, par exemple, que l'on puisse proférer en toute impunité des appels aux meurtres. Quant à la liberté de la presse, sacro-sainte, elle permet de mettre à la disposition du public de tels ouvrages comme elle permet de ne pas le faire. Tout est affaire de conscience. Ensuite, est-ce utile ou non ? La question mérite que l'on s'y attarde....
Un syndicat d’enseignants (Snalc) s'en prend à une « théorie du genre » qui serait promue au sommet de l’État ! Un syndicat d'enseignants, le Snalc (Syndicat national des lycées et collèges),a pris une position tout à fait étonnante au sujet de la "théorie du genre", devenue depuis quelques mois l'angle d'attaque privilégié des opposants au mariage pour tous. On peut entendre cette position en se rendant sur le site du collectif Racine, qui regroupe "les enseignants avec Marine Le Pen". Le 10 juillet 2013, l'enseignant Emmanuel Protin, présenté comme "membre du bureau national du Snalc" (mais également attaché de presse de ce syndicat), était invité à s'exprimer sur l'éducation par la radio d'extrême-droite Radio Courtoisie. Aux côtés de 5 autres invités, qui étaient tous des enseignants membres du Front National, il a été interrogé par le présentateur, lui-même ancien candidat FN aux élections...
Mardi 5 novembre, le Parlement a définitivement adopté les projets de loi renforçant la lutte contre la fraude fiscale et créant un parquet financier national. Lors de la première lecture, en juin, les deux députés d’extrême droite, Collard et Maréchal – Le Pen, avaient voté pour, mais ils se sont finalement abstenus lors du vote final. Surprenant ? Pas vraiment. Rappelons-nous que le FN n’a jamais fait de la lutte contre la fraude fiscale un de ses chevaux de bataille, à l’inverse de celle contre la fraude sociale qui lui permet de déverser son discours nauséabond sur la préférence nationale, ou la priorité nationale, version contemporaine de sa xénophobie et de son racisme historique. De plus, dans un sondage réalisé par l’institut CSA fin mai 2013, 31% des électeurs qui se disent proches du front national jugeaient que "la fraude fiscale peut se justifier dans certains cas, par exemple pour préserver les dépenses indispensables à la famille". Alors simples girouettes...
COMMUNIQUE DE L’UNION DEPARTEMENTALE  CGT DE SEINE MARITIME A PROPOS DU FN    L’Union Départementale CGT de Seine-Maritime et l’Union Locale CGT d’Elbeuf considèrent que Monsieur Nicolas Goury n’a plus sa place à la CGT, suite à une déclaration faite à la presse, relative à sa présence sur la liste du FN aux prochaines élections municipales à Elbeuf (76).  La CGT est ouverte à tous les salariés quelles que soient leur nationalité, leurs opinions politiques, philosophiques et religieuses. La liberté de candidature aux élections politiques est elle aussi reconnue dès lors qu’elle s’exerce en respectant l’indépendance de l’organisation et que nul ne se réclame de son appartenance à la CGT pour des fins autres que l’action du syndicat.  Mais il est inconcevable qu’au nom de la liberté d’opinion dans la CGT, celle-ci puisse être représentée, à quelque niveau que ce soit, par des militants ou...
  Des postiers du VIIe arrondissement de Paris ont refusé lundi de distribuer un tract du Front national figurant dans un lot de publicités non mis sous pli, selon les syndicats SUD et CGT. Le tract est celui de la candidate du Front national et du Rassemblement bleu Marine aux élections municipales dans l’arrondissement. Il enveloppe plusieurs communications commerciales, selon une photo transmise par SUD. Sur la quarantaine de facteurs qui travaillaient lundi sur l’arrondissement, «au moins une douzaine ont retiré le tract avant de partir faire leur tournée», a rapporté à l’AFP Olivier Rosay (SUD). En leur mettant entre les mains «ostensiblement de la propagande politique du Front national», «la Poste transforme les facteurs en militants du Front national», s’indigne le syndicat. Seul le VIIe arrondissement est concerné, précise-t-il. Interrogée par l’AFP, la Poste met en avant le «principe de neutralité...
Les enseignants du lycée Paul Langevin (à Beaucaire) ont décidé de ne pas siéger au prochain Conseil d’Administration, pour protester de la présence des 3 élus FN de la commune le mercredi 16 avril.
 Nous appelons à un rassemblement de soutien à partir de 14 h 30 au portail du lycée.
 Soyons nombreux a refuser la présence du FN dans les instances de nos établissement scolaires.
 Les enseignants du lycée Paul Langevin et la CGT Educ'Action Gard-Lozère.  L’Union départementale CGT soutient cette protestation et appelle à la réussite de cette initiative en y participant massivement.
Le MRAP demande qu'’il soit mis fin à des pratiques discriminatoires des services de police envers des personnes Roms, dont le caractère illégal a été reconnu par le gouvernement dans la journée du mardi 15 avril. Le journal « Le Parisien » avait révélé, le matin, qu’'une note interne au commissariat du 6e arrondissement de Paris préconisait d’" évincer systématiquement" les familles Roms demeurant sur la voie publique " sur l’'ensemble de la circonscription de l’'arrondissement ". Le MRAP est scandalisé qu'une telle mesure, stigmatisant une fois de plus les populations Roms, ait pu être envisagée. La caractérisation des personnes ciblées par une appartenance ethnique était écrite en toutes lettres, « Roms », sur la note. Visiblement, il s'’agissait d’'éloigner les indésirables d'’un quartier huppé de la capitale ; ils avaient auparavant été chassés par la police des alentours de la place de la Bastille. Le...

"Bassin miné"

un documentaire en cours d’Edouard Mills-Affif,
qui suit la scène politique locale de Hénin-Beaumont
depuis plus de dix ans.

Présentation, et appel à souscription…
http://www.bassinmine.com/

Mains brunes sur la ville

Quand l’extrême droite est au pouvoir

MAINS BRUNES SUR LA VILLE – 90 min
Documentaire de Bernard Richard.

Pourquoi des citoyens accordent-ils leur confiance à l’extrême droite, et comment celle-ci se maintient-elle au pouvoir ?

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialize correctly.

Pour organiser une projection : Tel : 06 25 52 76 74 - Mail : victor.fuvel@free.fr

Parrainage des Le Pen :
des maires persistent et signent !

Vous trouverez la liste
des maires signataires
en pièce jointe de ce document.

 

 

 

 

 

 

 

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
Téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
Téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
Téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
téléchargez ici !

Brochure 'FN, le pire ennemi des salariés'

L’association VISA a publié, en 2010, une brochure intitulée
« FN, le pire ennemi des salarié-e-s » dont la version papier est épuisée.

 

Mais, vous pouvez la télécharger ici

Qui sommes nous ?

VISA regroupe des militant(e)s de la FSU, de la CGT, de la CFDT, de Solidaires, du Syndicat de la Magistrature, de la CNT et de l'Unef qui, depuis 1996, recensent, analysent, dénoncent, les incursions de l’extrême droite et plus particulièrement du Front National sur le terrain social.

Lire la suite...

Des outils pour lutter contre l'extrême

 

Les extrêmes droites en France
- édition Syllepse -
Par Jean Paul Gautier
 

 

 

Dictionnaire de l'extrême droite
- édition Larousse -
Collection "à présent"
 

 

 

 

Un bulletin de commande du livre
'Le Front National au travail'

 

 

 

Jacques Leclerq :
" dictionnaire de la mouvance droitiste
et nationale de 1945 à nos jours "

 

 

Michel Briganti, André Déchot et Jean-Paul Gautier
" LA GALAXIE DIEUDONNÉ "
Pour en finir avec les impostures.

 

 

Législatives 2012 : retour de l’extrême droite à l’assemblée

Trois députés représentent désormais l’extrême droite, à l’Assemblée nationale : Gilbert Collard (candidat du FN quoique non encarté au parti), Marion Maréchal-Le Pen, et Jacques Bompard, maire d’Orange et dirigeant de la « Ligue du Sud » (ce mini-parti d’extrême droite réunit des anciens du FN ainsi que des militants de la mouvance « identitaire », dans le Sud-est du pays). Tous les trois ont gagné dans des circonscriptions du Midi de la France. Ce fait n’est pas anodin dans la mesure où il risque de conférer une « crédibilité » institutionnelle à ces représentants d’idées nauséabondes. La jeune députée Marion Maréchal-Le Pen a pu, ainsi, présider au vote des députés pour élire le président de l’Assemblée nationale, le 26 juin dernier. Sa photo a illustré les articles concernant le scrutin au « perchoir ». Les journalistes et photographes, quant à eux / elles, ne démordent pas de leur intérêt pour ces nouveaux élus extrémistes. Le profil ultra-médiatique de l’avocat Gilbert Collard contribuera, à n’en pas doutant, à entretenir cette forte présence médiatique. Cela ne doit cependant pas masquer un autre fait tout aussi important : si l’extrême droite a obtenu, au scrutin majoritaire, trois sièges au Parlement, elle « rate » de peu un nombre plus important de mandats.

La présence de l’extrême droite au second tour a été certes limitée : 61 candidat/e/s du FN y étaient qualifiés, sur 577 circonscriptions. Mais ceci est surtout dû au faible taux de participation. Alors que 12,5 % des inscrits doivent voter pour un/e candidat/e pour assurer sa présence au second tour, la proportion (rapportée aux voix réellement exprimées) augmente au fur et à mesure que la participation baisse. Si cette dernière atteint 50 %, par exemple, un/e candidat/e doit avoir obtenu 25 % des exprimés pour être au second tour. Cette année, l’abstention ayant atteint 43 % au premier (moyenne nationale), le seuil était donc assez élevé pour le FN (dont le résultat national était de 13,6 %, avec des pointes dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et dans le Nord-Pas de Calais). Cela a limité l’ampleur de sa présence au second tour, même si ses candidats ont parfois obtenu des scores très importants.

Dans plusieurs circonscriptions, le 17 juin 2012, le FN a été proche de remporter le siège. Parfois ses scores ont été même plus importants que là où le parti a obtenu des députés, puisque Marion Maréchal-Le Pen (à Carpentras) et Gilbert Collard (à Vauvert dans le Gard) ont été élus avec des majorités relatives d’environ 42%.. Jacques Bompard, quant à lui, a réussi à s’imposer même à la majorité absolue, (58,77 %) dans sa circonscription à Orange. Marine Le Pen échoue d’une centaine de voix à Hénin-Beaumont, (49,89 % contre 50,11 % pour le socialiste Philippe Kemel). La présidente du FN a, depuis, saisi les tribunaux pour contester le résultat électoral. A Marseille, dans la troisième circonscription des Bouches-du-Rhône (qui comprend une partie des quartiers Nord de la cité phocéenne), Stéphane Ravier a obtenu 49,01 % des voix. En Lorraine, à Forbach, Florian Philippot, le jeune technocrate qui avait dirigé la campagne présidentielle de Marine Le Pen, totalise quant à lui 46,3 %. C’est surtout dans les circonscriptions où le FN affrontait le PS dans le cadre d’un « duel », au second tour, que ses candidats ont fait les plus gros scores. Cela confirme que le transfert de voix de la droite classique au profit du FN a été important. Au contraire, là où le FN se trouvait en lice avec le PS et la droite, dans le cadre de « triangulaires », ses scores stagnent entre le premier et le second tour. Alors qu’un sondage publié, à la veille du second tour, révélait que 66 % des électeurs et sympathisants de l’UMP étaient favorables à des accords de désistement au profit le FN, ces observations confirment le rapprochement important qui a eu lieu entre les électorats respectifs de la droite et de l’extrême droite.

La direction de l’UMP avait pris, avant le second tour, une double décision. Elle consistait, d’abord, à maintenir ses candidat/e/s partout où c’était possible. Cela lui permit de « fixer » les électeurs de son camp, et d’éviter la discussion sur le positionnement au second tour en l’absence de candidat/e de la droite classique. Puis, dans un second temps, la direction de l’UMP avait décidé de maintenir une ligne du « ni – ni ». Autrement dit : une ligne du strict refus du « front républicain » contre le FN, mais aussi du refus d’alliance avec le FN. Cette décision de ne chercher à s’allier ni au PS ni au FN, lui a probablement permis d’éviter des déchirures stratégiques sans toutefois totalement faire taire les critiques sur la stratégie de « droitisation » impulsée par Patrick Buisson au moment de la présidentielle (débats sur « l’identité nationale », campagne contre le halal, campagne sur l’immigration…). Sur le plan formel, cette ligne du « ni-ni » a été globalement respectée par les représentants de l’UMP. Un seul candidat a enfreint cette ligne dans le sens d’un désistement en faveur du FN : Roland Chassain, à Arles, qui a été promptement menacé d’exclusion. Un second candidat UMP avait hésité d’imiter sa démarche – Etienne Mourut, tenté de se retirer en faveur de la candidature de Gilbert Collard à Vauvert -, avant de se rétracter et de finalement maintenir sa candidature conformément à la « ligne ». Dans l’autre sens, c’est-à-dire celui d’une sollicitation des voix du FN au profit d’une candidature UMP maintenue au second tour, les candidat/e/s UMP ayant franchi la ligne officielle ont été plus nombreux. Le cas le plus spectaculaire a été celui de l’ex-ministre Nadine Morano, évoquant ouvertement des « valeurs communes » avec le FN puis tombant dans le piège de l’entretien en sympathie avec Louis Aliot, vice-président du FN (en fait l’imitateur Gérald Dahan…) . Si ce cas a été le plus médiatisé, Nadine Morano n’a pas été la seule à faire des appels du pied très visibles au FN. La maire d’Aix-en-Provence, Maryse Joissains-Masini (UMP), parla elle aussi de « valeurs communes avec Marine Le Pen »… celle-ci répondant d’ailleurs, qu’à ses yeux, la maire d’Aix était « sincère ». Dans le Sud-ouest, l’ancienne députée UMP Brigitte Barèges du courant « Droite populaire » avait annoncé qu’elle souhaitait voir Marine Le Pen élue députée. Or, la plupart des candidat/e/s ayant joué ce jeu, ont été battu au second tour des élections législatives. La « Droite populaire » a ainsi vu 19 de ses 39 députés sortants battus, le taux de « perdition » étant ainsi plus fort que pour l’UMP en général (50 % de sièges en moins, contre environ 30 % pour l’UMP, dans son ensemble).

Pour l’instant, la question d’une alliance ouverte avec le FN est donc plutôt écartée à l’UMP, qui tentera d’abord de se reconstruire elle-même, après avoir désigné un chef lors de son congrès à venir (les 18 et 25 novembre 2012). A la longue, la question risque cependant de réapparaître, vu le fort degré de pénétration d’idées favorables à une alliance au FN dans l’électorat « de base » du principal parti de la droite française. Vu, aussi, la dérive idéologique qui s’était installé ces dernières années, avec la création d’un ministère « de l’immigration et de l’identité nationale », le discours de Grenoble (juillet 2010), la campagne contre la nourriture halal mais aussi cachère (mars 2012)… Le reste dépendra, bien entendu, en bonne partie de la dynamique du FN lui-même.

Les trois nouveaux députés d’extrême droite
Concernant les trois députés de l’extrême droite, leur profil respectif est bien différent.

● Marion Maréchal-Le Pen, la plus jeune parlementaire jamais élue à l’Assemblée nationale, est avant tout la petite-fille de son grand-père. (Jean-Marie Le Pen considérant, d’ailleurs, le 3 juin, que la présence de trois générations de Le Pen sur la scène politique attestait du fait que cette famille serait… « de bonne race ». Sic !) Elle sera largement inspirée et « guidée » par son ancêtre et sa famille. C’est le président d’honneur et fondateur du FN qui avait, selon les propres dires de la nouvelle jeune députée, insisté auprès de Marion Maréchal-Le Pen pour qu’elle se présente à Carpentras, puisque « notre nom (de famille) a été sali » dans cette ville du Vaucluse, faisant allusion, à la profanation du cimetière juif de Carpentras, en mai 1990, qui avait été suivie d’une très importante mobilisation contre l’extrême droite, dans toute la France. Si l’identité des coupables est restée longtemps inconnue, en juillet 1996, un des participants à la profanation (ancien néonazi entretemps converti au bouddhisme et à la non-violence) s’est rendu à la police. Par la suite, il s’est avéré que les cinq coupables avaient été, en effet, des néonazis ; et sans être encartés au FN, deux sur les cinq avaient temporairement milité avec ce parti. Or, pendant toutes ces années, le FN avait sans relâche battu le tambour de la propagande, et prétendu qu’un « complot d’Etat » avait été mené contre lui. En novembre 1995, un « train de la vérité » (un TGV spécialement affrété) avait conduit Jean-Marie Le Pen et des centaines de militants du FN à Carpentras, où l’extrême droite avait organisé une manifestation nationale pour demander sa réhabilitation politique et morale. Aujourd’hui, la légende du FN selon laquelle la profanation n’avait rien à voir avec l’idéologie de l’extrême droite n’est plus tenable (même si les cinq coupables n’étaient pas des militants du FN proprement dit,). Aujourd’hui, Jean-Marie Le Pen, et, dans une moindre mesure, la direction du FN prennent désormais appui sur l’élection de Marion Maréchal-Le Pen à Carpentras pour souligner leur « pleine réhabilitation morale ».

● L’avocat Gilbert Collard avait, lui aussi, joué un certain rôle au moment de l’« affaire Carpentras ». En 1995, ce très médiatique avocat avait brandi une enveloppe à la télévision, prétendant détenir « des preuves » et que « la vérité » allait sortir en l’espace de quelques semaines. Selon ses dires à l’époque, la profanation n’avait rien à voir ni avec le FN ni avec l’extrême droite en général, mais avec des « jeux de rôle » de notables locaux ou de leurs enfants. Pour cette raison, la « bonne société » aurait caché la (prétendue) vérité. Si cette version n’est, elle non plus, plus du tout tenable aujourd’hui, Maître Collard aura continué son chemin avec le FN. Or, Gilbert Collard a déjà été le défenseur – ou défenseur apparent – de multiples causes. Dans sa vie, l’homme aura déjà été trotskiste, socialiste mitterrandien, antiraciste (le MRAP l’a exclu en 1990 pour avoir défendu le négationniste Bernard Notin, en mentant publiquement sur ses prétendues fonctions au sein de l’association antiraciste), conseiller municipal Divers droite (…à Vichy), soutien du très droitier ministre Charles Pasqua, puis sarkozyste. Bref, nous avons affaire à un homme à l’égo démesuré et aux ambitions sans limites. Il n’est pas sûr que sa présence soit, à l’avenir, toujours un cadeau pour le FN. Même si en général, une très haute opinion de soi-même, n’est pas incompatible avec les idées de « supériorité naturelle » défendues par l’extrême droite.

● Jacques Bompard, quant à lui, est un vieux routier de l’extrême droite, à l’ancrage idéologique très solide. Ayant commencé à militer dans des groupes pro-OAS et dans le groupe « Occident » dans les années 1960, il a appartenu au FN pendant des décennies. Lorsque le FN avait un groupe de 35 députés, entre 1986 et 88 (élus à l’époque à la proportionnelle), Bompard était de ce groupe. Elu maire FN en juin 1995 à Orange, Jacques Bompard s’est illustré à la suite par une gestion idéologique assez spectaculaire. Ainsi, des livres jugés trop « cosmopolites » (dont des contes pour enfants venant de Chine, d’Afrique ou des Caraïbes) ont été bannis de la bibliothèque municipale. Cependant, comme sa gestion – accompagnée de coupes dures dans les budgets sociaux et culturels – apporta aussi des baisses des impôts locaux, Bompard a su gagner et maintenir une certaine base sociale sur le plan local. Loin d’être un « modéré », Bompard entra en opposition à Jean-Marie Le Pen à partir de 1999 : il lui reprochait à la fois une absence de repères idéologiques suffisamment forts, et une négligence dans l’attention portée à l’ancrage local du « mouvement national ». Après un passage au MPF de Philippe de Villiers (à partir de novembre 2005), Bompard a fini par se rapprocher de la mouvance du Bloc identitaire. Après que la « convention identitaire » - 600 participants de toute la France et d’autres pays européens – eut lieu dans « sa » ville, en octobre 2009, Bompard devint dirigeant d’un mini-parti, allié aux branches régionales de la mouvance identitaire. Il s’agit de la « Ligue du sud », dont le modèle officiel est la Ligue du Nord en Italie, un parti régionaliste et raciste implanté entre Milan et Venise.  Or, malgré la haine tenace de Jean-Marie Le Pen à son égard, Jacques Bompard s’est aujourd’hui rapproché de la direction du FN sous les ordres de Marine Le Pen. Cette dernière a même voulu le présenter comme candidat du « Rassemblement bleu marine », plan qui échoua principalement en raison de l’opposition de son père. Il faut, cependant, s’attendre à ce que Bompard et les deux députés FN à l’Assemblée nationale coopèrent à l’avenir, alors que tous les trois sièges parmi les parlementaires « non inscrits ».

Pour nous, antifascistes, il y aura lieu de suivre de près le comportement de ces députés, bien entendu sans leur faire une « publicité inutile ». Quelles mesures, « sociales », ou « antisociales » soutiendront-ils, proposeront-ils, refuseront-ils ? A n’en pas douter, l’extrême droite utilisera sa présence à l’Assemblée nationale pour élargir ses possibilités de communication. Or, les votes concrets de ses élus à l’Assemblée montreront aussi une partie de son visage.

Brochure 2014 :

Barrage syndical antifasciste, un outil militant contre l’extrême droite

VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes) publie un nouvel opuscule « D’une élection à l’autre… Barrage syndical antifasciste ».
Disponible dès début janvier 2014 au prix de 2 € (port gratuit et tarif dégressif), cet outil militant pour lutter contre l’extrême droite traite des régions cibles du FN, relate les (bonnes) réactions syndicales, dénonce la dédiabolisation de façade du FN, revient sur l’épisode des « villes occupées » en 1955 – 2001 et décryptent les tentatives d’alliances du parti frontiste  en France et aussi en Europe.
Très utile pour répondre aux salariés tentés par le vote FN et pour organiser des débats, ce petit livre peut aussi servir de support à des formations syndicales antifascistes. 

Passer commande dès maintenant, en joignant un chèque à l’ordre de VISA.
VISA  80-82 rue de Montreuil 75011 Paris

2 € l’unité jusqu’à 100 exemplaires
1,90 € pour 101 à 200  ‘’
1,70 € pour 201 à 500  ‘’
1,50 € au-delà de 500  ‘’

Notre premier livre « Le FN au travail » est toujours disponible au prix de 5 €. Relatant la période 1995 – 2002, il est malheureusement toujours d’actualité.
Notre brochure 2012 « Contre le programme du FN, un argumentaire syndical » est également toujours en vente.
Par contre, celle de 2010 « FN, le pire ennemi des salarié-es » est épuisée.

Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes - 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Pour nous contacter...

Barrage syndical antifasciste, un outil militant contre l’extrême droite.

VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes) publie un nouvel opuscule « D’une élection à l’autre… Barrage syndical antifasciste ».
Disponible dès début janvier 2014 au prix de 2 € (port gratuit et tarif dégressif), cet outil militant pour lutter contre l’extrême droite traite des régions cibles du FN, relate les (bonnes) réactions syndicales, dénonce la dédiabolisation de façade du FN, revient sur l’épisode des « villes occupées » en 1995 – 2001 et décrypte les tentatives d’alliances du parti frontiste  en France et aussi en Europe.
Très utile pour répondre aux salariés tentés par le vote FN et pour organiser des débats, ce petit livre peut aussi servir de support à des formations syndicales antifascistes. 

Passer commande dès maintenant, en joignant un chèque à l’ordre de VISA.
VISA  80-82 rue de Montreuil 75011 Paris

2 € l’unité jusqu’à 100 exemplaires
1,90 € pour 101 à 200  ‘’
1,70 € pour 201 à 500  ‘’
1,50 € au-delà de 500  ‘’

Notre premier livre « Le FN au travail » est toujours disponible au prix de 5 €. Relatant la période 1995 – 2002, il est malheureusement toujours d’actualité.
Notre brochure 2012 « Contre le programme du FN, un argumentaire syndical » est également toujours en vente.
Par contre, celle de 2010 « FN, le pire ennemi des salarié-es » est épuisée.

Contre la montée
de l'extrême droite en Europe

 

 

 

 

Formations VISA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manifeste Antifasciste Européen

Soixante huit ans après la fin de la deuxième guerre mondiale et la défaite du fascisme et du nazisme, on assiste presque partout en Europe à la montée de l'extrême droite.

Mais, phénomène encore plus inquiétant, on voit se développer à la droite de cette extrême droite des forces carrément néo-nazies qui, dans certains cas (Grèce, Hongrie...), s'enracinent dans la société, formant de vrais mouvements populaires de masses, radicaux, racistes, ultra-violents et pogromistes, dont l'objectif déclaré est la destruction de toute organisation syndicale, politique et culturelle des travailleurs, l'écrasement de toute résistance citoyenne, la négation du droit à la différence et l'extermination -même physique- des "différents" et des plus faibles.

Lire la suite

La brochure 'Contre le programme du FN, un argumentaire syndical'

 

un outil à la disposition des militants syndicaux.

Décortiquer le programme du Front National n’est pas chose aisée, pour une raison fondamentale : pour les fascistes, les questions programmatiques sont secondaires et essentiellement tactiques. Leur vrai et unique programme est l’Etat fort ; entendons par là un Etat où les libertés démocratiques sont fortement restreintes, en attendant d’être liquidées, un Etat où le mouvement ouvrier - partis et syndicats - est muselé, détruit, ou transformé en officine corporatiste ; un Etat où l’idéologie nationaliste et chauvine tient le haut du pavé, d’abord contre les immigrés soit disant responsables de tous les maux, puis contre « l’étranger », individu ou pays, contre lequel il faut se prémunir voire s’armer (…)

Cette brochure de 48 pages a donc l’ambition de livrer une analyse syndicale pour contrer le discours et le programme du FN qui risquent de tromper un nombre important de salariés et de fonctionnaires. Mise sous presse mi-février, cette brochure a été réalisée alors que le FN n’avait pas encore publié tout son programme dans le détail. Néanmoins, sa lecture permet de convaincre tout un chacun de la nature toujours profondément d’extrême droite, donc anti-sociale, du FN.

Au sommaire de cette brochure, préfacée par Jean Paul Gautier (politologue) :

• L’économie vue du FN : « nationaliser » et aggraver la crise !
• Social, emploi, pouvoir d’ achat : poudre aux yeux et mise au pas
• Le programme fiscal du FN : incohérent et malhonnête !
• Le Front national et l’école :  le faux tournant républicain
• « Préférence nationale » ou « Priorité nationale » : un projet raciste
• Marine Le Pen : Femmes et Homos ... le double langage
• Du marigot fasciste à Ron Paul, Poutine ... et Lieberman

Comment obtenir des brochures ?

-  Une brochure gratuite est envoyée sur simple demande à assovisabis@gmail.com
   (ne pas omettre d’indiquer une adresse postale).

- Pour les envois en nombre, frais de port inclus, à partir de 5 brochures commandées :

• de 5 à 49 brochures :            1,50 € la brochure
• de 50 à 99 brochures :          1,40 € la brochure
• de 100 à 499 brochures :      1,20 € la brochure
• à partir de 500 brochures :    1,00 € la brochure

Les commandes sont à adresser via l’adresse de VISA : assovisabis@gmail.com

Les envois ne se feront qu’à réception du chèque (à l'ordre de VISA) à envoyer à :
VISA 80/82 rue de Montreuil 75011 Paris.
(ne pas oublier de rappeler les coordonnées de la commande).

Fil d'informations RESF

An estimated 2 million people have been deported since 2008. Even with an emphasis on enforcement measure, immigration reform legislation has remained stalled in Congress. Further delays on immigration reform and continued mass deportations also have economic and humanitarian implications for the...
22.04.2014 - 22:05
The US Homeland Security Department has reissued asylum rules to immigration officials amid concerns that they are misinterpreting how to decide which immigrants get to see a judge for asylum claims. The chief of the asylum division at US Citizenship and Immigration Services has told asylum...
22.04.2014 - 22:10
Dessin de Mix et Remix (Le Matin) “La valse de Hollande”, titrait Gazeta.ru au lendemain de la nomination du nouveau Premier ministre français. En russe aussi, on peut faire des jeux de mots avec le nom de l’ancien ministre de l’Intérieur et le quotidien en ligne moscovite ne s’en...
22.04.2014 - 22:18
Hassan Abou, l'épicier d'Hermonville, est sous le coup d'une Obligation de quitter le territoire français. Il travaillait depuis 9 ans, au noir, sans papiers. Les habitants se mobilisent pour lui. ndlr : 22/04/2014 : OQTF annulée ! Un homme « serviable », « généreux », « honnête », « aimable », qui...
22.04.2014 - 21:10
Singapour demeure un petit paradis moderne, certes, mais uniquement pour la haute classe constituée des barons de l’industrie et de la finance. En revanche, pour les travailleurs immigrés, les conditions de vie laissent à désirer. Ces ouvriers, qui viennent, pour la plupart, des pays d’...
22.04.2014 - 21:59
Les hausses des températures modifient les déplacements de population à travers le monde. Au moment où les experts du Giec rendent public leur cinquième rapport, un livre consacré aux migrations internationales explique les effets du changement climatique sur l'urbanisation accélérée de la planète...
22.04.2014 - 18:22
Au square Edouard-Vaillant de Saint-Ouen, le 21 avril. ; AFP/JOEL SAGET Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a demandé lundi 21 avril à l'Etat de « réquisitionner un lieu d'accueil d'urgence » pour les quelque 160 Syriens installés depuis plusieurs semaines dans un square de Saint-Ouen, en Seine-Saint-...
22.04.2014 - 18:35
Un collectif de plusieurs associations françaises a interpellé le Premier ministre Manuel Valls pour "affirmer au plus vite" le primat des enjeux de santé sur les objectifs de contrôle migratoire, dénonçant la situation des étrangers malades, vivant sous la menace d'"un retour forcé" dans leur pays...
22.04.2014 - 14:54
Venu à Londres pour se confronter au quotidien des immigrés de son pays, le député polonais Artur Debski raconte comment il a passé ses premiers jours en migrant fauché, entre sandwichs et matelas sur le sol, avant de trouver un emploi et un toit. Vivre avec 120 euros par semaine « Je suis arrivé...
22.04.2014 - 14:15
L'association italienne MEDU publie les chiffres des migrants interceptés et réadmis en Grèce depuis les ports adriatiques italiens en 2013 (voir tableau : http://www.mediciperidirittiumani.org/pdf/MIGRANTI_IRREGOLARI_DALLA_GRECIA_AI_PORTI_ADRIATICI_ ITALIANI.pdf ) Selon le Ministère de l’...
22.04.2014 - 14:39

DAL, GISTI, LDH, LOPPSI, dailleursnoussommesdici...

...
23.04.2014 - 18:44
18.04.2014 - 14:57
17.04.2014 - 10:09
16.04.2014 - 09:20
16.04.2014 - 09:03
...
15.04.2014 - 14:49
11.04.2014 - 10:21
08.04.2014 - 17:13
08.04.2014 - 17:21
08.04.2014 - 16:19
08.04.2014 - 16:36
Le 1er mai 1995, sous le pont du Carrousel à Paris, Brahim Bouarram est jeté à la Seine. Il est mort, noyé, parce qu'il était un Arabe. Les tueurs venaient du défilé du Front National, repris de discours et de mots d'ordre de la haine bestiale. Violence et haine dans le langage et dans les actes,...
gisti
01.05.2014 - 10:00

 

Droit au Logement...

dal
23.04.2014 - 18:44

Communiqué AEDH C'est en se référant notamment aux articles 7, 8 et 11 de la Charte des droits fondamentaux que par un arrêt du 8 avril 2014, la Cour de justice de l'Union européenne vient de déclarer invalide la directive 2006/24/CE (1) relative à la conservation de données dans le cadre de la...

ldh
23.04.2014 - 16:30

Tribune cosignée par Pierre Tartakowsky, président de la LDH En France, un étranger gravement malade reste d'abord et avant tout un étranger. Chaque jour sur le terrain la même mécanique se met en place, réservant à nombre d'entre eux un traitement inhumain : déni de droits, interpellation,...

ldh
23.04.2014 - 09:20

Communiqué de l'Observatoire des libertés et du numérique (OLN) Dans un dossier publié le 20 mars 2014, Le Monde a révélé – sur la base d'un document de 2010 du Government Communications Headquarters (GCHQ britannique) – que la DGSE avait accès « libre et total » aux réseaux d'...

ldh
22.04.2014 - 11:04
ldh
18.04.2014 - 14:57
Cette tribune de Christophe Daadouch, juriste, membre du Gisti, est parue dans le journal Libération du 17 avril 2014. Ainsi donc, l'histoire se répète. Le maire d'Orléans entend des voix. Des voix d'électeurs lui criant de bouter hors des murs de la commune l'envahisseur étranger. À ceci près que...
gisti
18.04.2014 - 14:28

Communiqué du Collectif Alerte, dont la LDH est membre.

Télécharger le communiqué.

ldh
18.04.2014 - 12:09
Cette tribune co-signée de responsables de nombreuses organisations, dont Stéphane Maugendre le président du Gisti, est publiée sur le site www.lemonde.fr ce 17 avril 2014. Adeptes de Twitter, tweetez les ministres concernés pour leur rappeler que la situation est grave et mérite leur attention :...
gisti
17.04.2014 - 19:24
Lieux de confinement dédiés à la reconduite aux frontières, les centres de rétention répondent dans leur organisation juridique à des règles contenues dans le code des étrangers. Y sont vécues des situations ordinaires pour les uns, pour ceux qui y travaillent en tant que professionnels,...
gisti
17.04.2014 - 14:00
Dans de nombreux pays étrangers, les employés de maison représentent encore une catégorie socio-professionnelle particulièrement fragilisée. La circulaire ministérielle du 3 août 2009, pérennisant des pratiques que l'on aurait cru révolues, témoigne de la complaisance de l'État français envers les...
gisti
17.04.2014 - 14:00
Les contrôles de régularité du séjour des personnes de nationalité étrangère, prévus par l'article L. 611-1 du CESEDA, supposent que l'agent qui procède au contrôle considère que la personne interpellée est étrangère. Or la jurisprudence a encadré les circonstances qui permettent de présumer qu'une...
gisti
17.04.2014 - 14:00
Le Sahara central est devenu, depuis le début des années 1990, le théâtre d'importants mouvements migratoires. Ces migrations, qui représentent un enjeu grandissant des relations entre les États d'Afrique subsaharienne, d'Afrique du Nord et d'Europe, ne constituent pourtant pas un phénomène nouveau...
gisti
17.04.2014 - 14:00
Le rôle que joue l'Organisation internationale des migrations (OIM) pour aider les États du Sud à mieux contrôler leurs frontières est discret mais incontestable. Sous couvert d'une assistance technique, son intervention est en réalité très politique. En plaçant le renforcement des frontières dans...
gisti
17.04.2014 - 14:00
Depuis le début des années 1980, les dirigeants européens ont eu à cœur de redéfinir les limites des espaces nationaux des États membres. L'accord de Schengen établit une distinction claire entre les frontières internes et externes. Les premières relèvent d'accords bilatéraux et la libre...
gisti
17.04.2014 - 14:00
Loin des observateurs de la société civile, la délivrance des visas est devenue un élément clé dans la politique d'immigration : le sort des membres de famille rejoignants, des étudiants, des familles de réfugiés, se décide désormais tout autant dans le pays de départ que dans les préfectures. Face...
gisti
17.04.2014 - 14:00
Présentée comme le gendarme de l'Europe, Frontex, l'agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures, tente de bloquer les flux migratoires vers l'Europe, contraignant sans cesse les migrants à modifier leurs itinéraires. Au risque de mettre en danger...
gisti
17.04.2014 - 14:00

Lettre ouverte du président de la LDH adressée à Monsieur Rémy Pflimlin, président-directeur général de France Télévisions

Le centenaire de la guerre de 14 a été marqué à France Télévisions par la diffusion de la série « Apocalypse, la première guerre mondiale », cinq documentaires...

ldh
17.04.2014 - 13:33
La juxtaposition des mots « étranger » et « SDF » évoque une redondance dans les difficultés et dans la position au sein du corps social. Le SDF, figure-type de l'exclu, n'est-il pas depuis longtemps désigné comme un étranger de l'intérieur ? L'étranger, durant son « parcours migratoire », et tant...
gisti
17.04.2014 - 13:59
Il est des champs où les habitudes culturelles et l'histoire des individus ont un impact évident sur la manière dont les acteurs communiquent, échangent, et sur la façon dont chacun s'approprie ou non son histoire de vie. Dans le domaine de la santé, plus particulièrement, du fait du déséquilibre...
gisti
17.04.2014 - 13:59
Le 13 juillet 2010, lors du déjeuner offert aux chefs d'État africains invités d'honneur du 14 juillet, le Président de la République, Nicolas Sarkozy, déclarait : « pour témoigner de notre reconnaissance indéfectible envers les anciens combattants originaires de [ces] pays [anciennement sous...
gisti
17.04.2014 - 13:59

Tribune cosignée par Pierre Tartakowsky, président de la LDH A l'occasion de la journée internationale de solidarité avec les prisonniers palestiniens, jeudi 17 avril, la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine rappelle, avec ses partenaires palestiniens et israéliens Al-Haq, Public...

ldh
17.04.2014 - 10:09

Communiqué de la section LDH de La Rochelle Un viol a été commis sur une adolescente en septembre dernier dans l'enceinte du lycée rochelais privé Fénelon. C'est un crime qui mérite toute la rigueur de la loi contre le coupable.

Depuis sept mois, l'enquête n'avance pas. Cette affaire n'...

ldh
16.04.2014 - 14:28

Communiqué REMDH, AEDH Conformément à leurs intentions déclarées, les extrêmes droites européennes passent à l'attaque. En utilisant le mécanisme de l'Initiative citoyenne européenne, sur la base du recueil d'un million de voix pétitionnaires, elles lancent une campagne intitulée « Un de nous »...

ldh
16.04.2014 - 09:20

Communiqué REMDH Le Réseau Euro-méditerranéen des Droits de l'Homme (REMDH) demande au Conseil de Sécurité des Nations Unies d'étendre le mandat de la Mission des Nations Unies au Sahara occidental (Minurso) aux questions des droits humains dans le territoire, lors de la prochaine séance sur la...

ldh
16.04.2014 - 09:27

La note du commissariat de police du VIe arrondissement de Paris publiée ce matin révèle les pratiques discriminatoires de services de police n'hésitant pas à cibler des personnes en raison de leur appartenance ethnique pour inciter des policiers à les « localiser » et à les « évincer...

ldh
16.04.2014 - 09:03

Communiqué REMDH À la veille du Conseil d'association Tunisie-Union européenne (UE) prévu le 14 avril a eu lieu le lancement du projet de « Mobilisation de la société civile dans le suivi des relations Tunisie-Union européenne », partenariat entre le Réseau euro-méditerranéen...

ldh
16.04.2014 - 09:38

Lettre conjointe adressée aux présidents mexicain et français, à l'occasion de leur rencontre les 10 et 11 avril 2014, par la LDH, la FIDH, la Commission Mexicaine pour la défense et la promotion des droits de l'Homme - AC, et le Mouvement pour la paix avec justice et dignité

M...

ldh
16.04.2014 - 08:44

Lettre du collectif Alerte, dont la LDH est membre, adressée à Manuel Valls, Premier ministre, concernant le pacte de solidarité annoncé par le président de la République

...

ldh
15.04.2014 - 16:18

...

dal
15.04.2014 - 14:49

Parution de la Lettre d'information « Droits de l'Homme » éditée par la LDH, avec son éditorial « Et maintenant... » et sa série d'articles d'actualités.

Téléchargez la lettre d'information « Droits de l'...

ldh
15.04.2014 - 09:08
ldh
14.04.2014 - 12:10
Le 11 avril 2014 Monsieur le Premier Ministre, Suite à l'élection présidentielle de 2012 et fort des promesses du candidat élu quant au rétablissement du droit au séjour des étrangers malades, l'Observatoire du droit à la santé des étrangers (ODSE) a rencontré à de nombreuses reprises les Cabinets...
gisti
11.04.2014 - 20:09

Parution de la Lettre d'information « Droits de l'Homme » éditée par la LDH, avec son éditorial « Et maintenant... » et sa série d'articles d'actualités.

Téléchargez la lettre d'information « Droits de l'...

ldh
11.04.2014 - 15:13

Communiqué LDH Expulsion annoncée de son local, suppression de la subvention modique qui lui était allouée, menace de poursuites judiciaires à hauteur de trente-six mille euros… L'escalade de Steeve Briois, nouveau maire FN d'Hénin-Beaumont, n'a rien de fortuit ou de maladroit. Elle traduit en...

ldh
11.04.2014 - 10:21
Depuis fin décembre, les interventions auprès de différents interlocuteurs ont permis de faire reculer les décisions de mise à la rue pour 6 jeunes, alors au DMA Stendhal. Depuis le début du mois les mises à la rue se multiplient : vendredi et samedi dernier, ce sont 9 jeunes qui ne sont plus logés...
gisti
10.04.2014 - 16:00

Communiqué LDH Dominique Baudis nous a quittés à la veille de ses 67 ans. Sa vie publique aura été entièrement consacrée à la chose publique : journalisme, responsabilités politiques, fonctions représentatives locales, régionales, nationales et européennes, sans oublier les positions éminemment...

ldh
10.04.2014 - 15:12

Communiqué REMDH Le Réseau Euro-Méditerranéen des droits de l'Homme (REMDH) condamne les atteintes répétées aux libertés publiques à la veille des élections présidentielles devant se tenir le 17 avril 2014.

La liberté de réunion est sérieusement entravée à la fois par un dispositif...

ldh
10.04.2014 - 13:45

Lettre ouverte, cosignée par la LDH, adressée au ministre de l'Intérieur concernant la situation des 85 Syriens interpellés à la gare de Lyon par la police de l'air et des frontières, le 27 mars 2014

M. Bernard Cazeneuve Ministre de l'Intérieur

Objet :...

ldh
10.04.2014 - 11:42

Vous avez entre vos mains la deuxième livraison de la lettre d'information « Outre-mers » éditée par la Ligue des droits de l'Homme. Mélange d'enquêtes, d'analyses et de témoignages, elle n'aurait pu voir le jour sans l'engagement des sections ultramarines de la LDH, et sans l'apport de...

ldh
10.04.2014 - 10:24

La Ligue des droits de l'Homme, organise un atelier international, le 17 mai 2014, à Paris. Ce rendez-vous s'inscrit dans la stratégie durable que la LDH souhaite mettre en œuvre face à la progression des idées et des pratiques nationalistes, populistes autoritaires et xénophobes, en France...

ldh
10.04.2014 - 08:44
Session de 2 jours, le 10 avril 2014 - [Autres Formations]
gisti
10.04.2014 - 08:30
Depuis 1986, le bénéfice des prestations familiales (ainsi que des aides au logement ou du RMI puis du RSA) ne prend en compte un enfant à charge de nationalité étrangère et né hors de France que si la famille peut produire le certificat médical remis à l'occasion du regroupement familial. Avec les...
gisti
09.04.2014 - 17:51
Depuis la précédente édition de ce Cahier juridique, en 2009, une innovation importante est intervenue : l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe par la loi du 17 mai 2013. Pour permettre aux personnes étrangères de se prévaloir de cette avancée même si leur loi nationale ne l'autorise pas...
gisti
09.04.2014 - 16:51

La circulaire parue le 11 mars est un texte inacceptable qui se situe ouvertement dans la logique du chiffre, diminue un peu plus les droits des personnes migrantes et réduit leur possibilité d'accéder au séjour.

La circulaire dite de « lutte contre l'immigration irrégulière » rendue...

ldh
08.04.2014 - 17:13

Communiqué commun LDH, Licra, Mrap et SOS Racisme Entre les deux tours des municipales, Marine Le Pen déclarait, dans un entretien au journal Le Monde, « les associations doivent être mises au pied du mur, en leur disant qu'elles ne doivent pas intervenir dans le débat politique...

ldh
08.04.2014 - 17:21

Paris Climat 2015 mérite que la société civile se mobilise pour que la préparation de cette conférence soit l'occasion de vrais débats publics. Le collectif Urgence climatique justice sociale (UCJS) dont la LDH est partie prenante, a adressé une lettre ouverte à Laurent Fabius, ministre des...

ldh
08.04.2014 - 16:19

Entretien avec Pierre Tartakowsky, président de la LDH Ce n'est pas tous les jours que le président de la Ligue des droits de l'Homme, Pierre Tartakowsky, rencontre le président de la République. Quel bilan peut-on tirer d'une rencontre où ont été abordées bon nombre des questions qui...

ldh
08.04.2014 - 16:10

Sélection d'arrêts du Conseil d'Etat

Arrêt du Conseil d'Etat du 14 février 2014, Mme P.U. et autres. Cette décision présente une importance particulière non seulement par les problèmes juridiques envisagés, mais aussi par les questions scientifiques, éthiques et déontologiques...

ldh
08.04.2014 - 16:36

Deux ans après sa création, le programme de prise en charge des auteurs de violences montre que ce dispositif, orientant un nombre de plus en plus important de personnes auteurs(e)s de violences vers les associations ayant mis en place des points d'écoute spécialisés ou des groupes d'...

ldh
08.04.2014 - 16:38

"droites extrêmes" Blog Le Monde

Marine Le Pen continue de développer ses réseaux italiens. Mercredi 2 avril, à Bruxelles, la présidente du Front national a rencontré certains dirigeants de Fratelli d'Italia - Alleanza Nazionale (FdI-AN), petit parti italien de droite « dure ». « Gianni Alemanno a demandé à nous voir. Je...

05.04.2014 - 08:29

C'est ce qui s'appelle une boulette. Pierre Panet figure en vingt-neuvième position de la liste déposée par le Rassemblement Bleu Marine dans le 12e arrondissement de Paris. L'homme est un très proche de Dieudonné et un pilier du théâtre de la Main d'or.  Il a été l'administrateur du site Les...

12.03.2014 - 10:48

D'autres sites... d'autres luttes !

Associations
   ademonice - http://ademonice.free.fr/
   anafe - http://www.anafe.org/index.php
   prochoix - http://www.prochoix.org/cgi/blog/
   icare - http://www.icare.to/main.php?fr
   memorial98 - http://memorial98.over-blog.com/
   REFI - http://refi.over-blog.org
   syllepse - http://www.syllepse.net/
   Raslfront-Isère - http://www.raslfront-isere.org/blog/index-557584.html
   Collectif Justice et libertés - http://collectifjusticeetlibertes.blogspot.fr/

Syndicats
   CGT Finances - http://www.finances.cgt.fr/
   fgte-cfdt - http://www.fgte-cfdt.org/
   sgen-cfdt - http://www.sgen-cfdt.org/actu/sommaire.php3
   snpespjj - http://snpespjj.fsu.fr/
   solidaires - http://solidaires.org/
   spasmet-meteo - http://spasmet-meteo.org/solidr/index.php
   Solidaires Finances Publiques- http://solidairesfinancespubliques.fr

International
   LabourNet.de Germany - http://www.labournet.de/
   trend onelinezeitung - http://www.trend.infopartisan.net/inhalt.html

Les archives de VISA


Le temps
où VISA
était en papier