Il appartient aux syndicats de porter les luttes contre le fascisme et l'idéologie d'extrême droite

 

Brèves

  Ces derniers temps, certains de nos concitoyens se sont émus, à juste titre, que l'on puisse trouver encore de nos jours en vente libre (constaté et vendu dans un commerce berckois ) l'ouvrage Mein Kampf. Passé le premier sursaut d'indignation, plusieurs questions se présentent à l'esprit.Nous en retiendrons deux.Tout d'abord, est-ce  licite ou illicite ? Nous vivons en démocratie. La liberté d'expression, bafouée par les régimes totalitaires, est l'un des principes fondamentaux de notre République. Certes, mais cette liberté s'inscrit dans le cadre défini par la loi. Elle n'autorise nullement, par exemple, que l'on puisse proférer en toute impunité des appels aux meurtres. Quant à la liberté de la presse, sacro-sainte, elle permet de mettre à la disposition du public de tels ouvrages comme elle permet de ne pas le faire. Tout est affaire de conscience. Ensuite, est-ce utile ou non ? La question mérite que l'on s'y attarde....
Un syndicat d’enseignants (Snalc) s'en prend à une « théorie du genre » qui serait promue au sommet de l’État ! Un syndicat d'enseignants, le Snalc (Syndicat national des lycées et collèges),a pris une position tout à fait étonnante au sujet de la "théorie du genre", devenue depuis quelques mois l'angle d'attaque privilégié des opposants au mariage pour tous. On peut entendre cette position en se rendant sur le site du collectif Racine, qui regroupe "les enseignants avec Marine Le Pen". Le 10 juillet 2013, l'enseignant Emmanuel Protin, présenté comme "membre du bureau national du Snalc" (mais également attaché de presse de ce syndicat), était invité à s'exprimer sur l'éducation par la radio d'extrême-droite Radio Courtoisie. Aux côtés de 5 autres invités, qui étaient tous des enseignants membres du Front National, il a été interrogé par le présentateur, lui-même ancien candidat FN aux élections...
Mardi 5 novembre, le Parlement a définitivement adopté les projets de loi renforçant la lutte contre la fraude fiscale et créant un parquet financier national. Lors de la première lecture, en juin, les deux députés d’extrême droite, Collard et Maréchal – Le Pen, avaient voté pour, mais ils se sont finalement abstenus lors du vote final. Surprenant ? Pas vraiment. Rappelons-nous que le FN n’a jamais fait de la lutte contre la fraude fiscale un de ses chevaux de bataille, à l’inverse de celle contre la fraude sociale qui lui permet de déverser son discours nauséabond sur la préférence nationale, ou la priorité nationale, version contemporaine de sa xénophobie et de son racisme historique. De plus, dans un sondage réalisé par l’institut CSA fin mai 2013, 31% des électeurs qui se disent proches du front national jugeaient que "la fraude fiscale peut se justifier dans certains cas, par exemple pour préserver les dépenses indispensables à la famille". Alors simples girouettes...
COMMUNIQUE DE L’UNION DEPARTEMENTALE  CGT DE SEINE MARITIME A PROPOS DU FN    L’Union Départementale CGT de Seine-Maritime et l’Union Locale CGT d’Elbeuf considèrent que Monsieur Nicolas Goury n’a plus sa place à la CGT, suite à une déclaration faite à la presse, relative à sa présence sur la liste du FN aux prochaines élections municipales à Elbeuf (76).  La CGT est ouverte à tous les salariés quelles que soient leur nationalité, leurs opinions politiques, philosophiques et religieuses. La liberté de candidature aux élections politiques est elle aussi reconnue dès lors qu’elle s’exerce en respectant l’indépendance de l’organisation et que nul ne se réclame de son appartenance à la CGT pour des fins autres que l’action du syndicat.  Mais il est inconcevable qu’au nom de la liberté d’opinion dans la CGT, celle-ci puisse être représentée, à quelque niveau que ce soit, par des militants ou...
  Des postiers du VIIe arrondissement de Paris ont refusé lundi de distribuer un tract du Front national figurant dans un lot de publicités non mis sous pli, selon les syndicats SUD et CGT. Le tract est celui de la candidate du Front national et du Rassemblement bleu Marine aux élections municipales dans l’arrondissement. Il enveloppe plusieurs communications commerciales, selon une photo transmise par SUD. Sur la quarantaine de facteurs qui travaillaient lundi sur l’arrondissement, «au moins une douzaine ont retiré le tract avant de partir faire leur tournée», a rapporté à l’AFP Olivier Rosay (SUD). En leur mettant entre les mains «ostensiblement de la propagande politique du Front national», «la Poste transforme les facteurs en militants du Front national», s’indigne le syndicat. Seul le VIIe arrondissement est concerné, précise-t-il. Interrogée par l’AFP, la Poste met en avant le «principe de neutralité...
Les enseignants du lycée Paul Langevin (à Beaucaire) ont décidé de ne pas siéger au prochain Conseil d’Administration, pour protester de la présence des 3 élus FN de la commune le mercredi 16 avril.
 Nous appelons à un rassemblement de soutien à partir de 14 h 30 au portail du lycée.
 Soyons nombreux a refuser la présence du FN dans les instances de nos établissement scolaires.
 Les enseignants du lycée Paul Langevin et la CGT Educ'Action Gard-Lozère.  L’Union départementale CGT soutient cette protestation et appelle à la réussite de cette initiative en y participant massivement.
Le MRAP demande qu'’il soit mis fin à des pratiques discriminatoires des services de police envers des personnes Roms, dont le caractère illégal a été reconnu par le gouvernement dans la journée du mardi 15 avril. Le journal « Le Parisien » avait révélé, le matin, qu’'une note interne au commissariat du 6e arrondissement de Paris préconisait d’" évincer systématiquement" les familles Roms demeurant sur la voie publique " sur l’'ensemble de la circonscription de l’'arrondissement ". Le MRAP est scandalisé qu'une telle mesure, stigmatisant une fois de plus les populations Roms, ait pu être envisagée. La caractérisation des personnes ciblées par une appartenance ethnique était écrite en toutes lettres, « Roms », sur la note. Visiblement, il s'’agissait d’'éloigner les indésirables d'’un quartier huppé de la capitale ; ils avaient auparavant été chassés par la police des alentours de la place de la Bastille. Le...
Si vous ne connaissez pas Ödön von Horvath ou si vous appréciez cet auteur de langue allemande, opposant au nazisme, nous vous convions au spectacle "Un enfant de notre temps" tous les mardis soirs à 21h30 du 1er juillet au 12 août 2014 au Café-théâtre Popul'Air, 36 rue Henri Chevreau 75020 Paris - M° Ménilmontant. Racontant sous la forme d'un monologue drôle et âpre l'itinéraire d'un jeune chômeur raciste, " Un enfant de notre temps" est une libre adaptation du roman d'Ödön von Horvath, "Ein kind unserer zeit" (1938). Avec Eric Le Mée (musicien) et Rachid Belkaïd. Durée : 1h - Réservation conseillée DATE : Du Mardi 1 juillet 2014 au mardi 12 août 2014 LIEU : Le Café-Théâtre Popul'Air du Reinitas (Paris 75020) HORAIRE : tous les mardis soirs à 21h30 PRIX : Libre participation.

"Bassin miné"

un documentaire en cours d’Edouard Mills-Affif,
qui suit la scène politique locale de Hénin-Beaumont
depuis plus de dix ans.

Présentation, et appel à souscription…
http://www.bassinmine.com/

Mains brunes sur la ville

Quand l’extrême droite est au pouvoir

MAINS BRUNES SUR LA VILLE – 90 min
Documentaire de Bernard Richard.

Pourquoi des citoyens accordent-ils leur confiance à l’extrême droite, et comment celle-ci se maintient-elle au pouvoir ?

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialize correctly.

Pour organiser une projection : Tel : 06 25 52 76 74 - Mail : victor.fuvel@free.fr

Parrainage des Le Pen :
des maires persistent et signent !

Vous trouverez la liste
des maires signataires
en pièce jointe de ce document.

 

 

 

 

 

 

 

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
Téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
Téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
Téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
téléchargez ici !

Brochure 'FN, le pire ennemi des salariés'

L’association VISA a publié, en 2010, une brochure intitulée
« FN, le pire ennemi des salarié-e-s » dont la version papier est épuisée.

 

Mais, vous pouvez la télécharger ici

Qui sommes nous ?

VISA regroupe des militant(e)s de la FSU, de la CGT, de la CFDT, de Solidaires, du Syndicat de la Magistrature, de la CNT et de l'Unef qui, depuis 1996, recensent, analysent, dénoncent, les incursions de l’extrême droite et plus particulièrement du Front National sur le terrain social.

Lire la suite...

Des outils pour lutter contre l'extrême

 

Les extrêmes droites en France
- édition Syllepse -
Par Jean Paul Gautier
 

 

 

Dictionnaire de l'extrême droite
- édition Larousse -
Collection "à présent"
 

 

 

 

Un bulletin de commande du livre
'Le Front National au travail'

 

 

 

Jacques Leclerq :
" dictionnaire de la mouvance droitiste
et nationale de 1945 à nos jours "

 

 

Michel Briganti, André Déchot et Jean-Paul Gautier
" LA GALAXIE DIEUDONNÉ "
Pour en finir avec les impostures.

 

 

Législatives 2012 : retour de l’extrême droite à l’assemblée

Trois députés représentent désormais l’extrême droite, à l’Assemblée nationale : Gilbert Collard (candidat du FN quoique non encarté au parti), Marion Maréchal-Le Pen, et Jacques Bompard, maire d’Orange et dirigeant de la « Ligue du Sud » (ce mini-parti d’extrême droite réunit des anciens du FN ainsi que des militants de la mouvance « identitaire », dans le Sud-est du pays). Tous les trois ont gagné dans des circonscriptions du Midi de la France. Ce fait n’est pas anodin dans la mesure où il risque de conférer une « crédibilité » institutionnelle à ces représentants d’idées nauséabondes. La jeune députée Marion Maréchal-Le Pen a pu, ainsi, présider au vote des députés pour élire le président de l’Assemblée nationale, le 26 juin dernier. Sa photo a illustré les articles concernant le scrutin au « perchoir ». Les journalistes et photographes, quant à eux / elles, ne démordent pas de leur intérêt pour ces nouveaux élus extrémistes. Le profil ultra-médiatique de l’avocat Gilbert Collard contribuera, à n’en pas doutant, à entretenir cette forte présence médiatique. Cela ne doit cependant pas masquer un autre fait tout aussi important : si l’extrême droite a obtenu, au scrutin majoritaire, trois sièges au Parlement, elle « rate » de peu un nombre plus important de mandats.

La présence de l’extrême droite au second tour a été certes limitée : 61 candidat/e/s du FN y étaient qualifiés, sur 577 circonscriptions. Mais ceci est surtout dû au faible taux de participation. Alors que 12,5 % des inscrits doivent voter pour un/e candidat/e pour assurer sa présence au second tour, la proportion (rapportée aux voix réellement exprimées) augmente au fur et à mesure que la participation baisse. Si cette dernière atteint 50 %, par exemple, un/e candidat/e doit avoir obtenu 25 % des exprimés pour être au second tour. Cette année, l’abstention ayant atteint 43 % au premier (moyenne nationale), le seuil était donc assez élevé pour le FN (dont le résultat national était de 13,6 %, avec des pointes dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et dans le Nord-Pas de Calais). Cela a limité l’ampleur de sa présence au second tour, même si ses candidats ont parfois obtenu des scores très importants.

Dans plusieurs circonscriptions, le 17 juin 2012, le FN a été proche de remporter le siège. Parfois ses scores ont été même plus importants que là où le parti a obtenu des députés, puisque Marion Maréchal-Le Pen (à Carpentras) et Gilbert Collard (à Vauvert dans le Gard) ont été élus avec des majorités relatives d’environ 42%.. Jacques Bompard, quant à lui, a réussi à s’imposer même à la majorité absolue, (58,77 %) dans sa circonscription à Orange. Marine Le Pen échoue d’une centaine de voix à Hénin-Beaumont, (49,89 % contre 50,11 % pour le socialiste Philippe Kemel). La présidente du FN a, depuis, saisi les tribunaux pour contester le résultat électoral. A Marseille, dans la troisième circonscription des Bouches-du-Rhône (qui comprend une partie des quartiers Nord de la cité phocéenne), Stéphane Ravier a obtenu 49,01 % des voix. En Lorraine, à Forbach, Florian Philippot, le jeune technocrate qui avait dirigé la campagne présidentielle de Marine Le Pen, totalise quant à lui 46,3 %. C’est surtout dans les circonscriptions où le FN affrontait le PS dans le cadre d’un « duel », au second tour, que ses candidats ont fait les plus gros scores. Cela confirme que le transfert de voix de la droite classique au profit du FN a été important. Au contraire, là où le FN se trouvait en lice avec le PS et la droite, dans le cadre de « triangulaires », ses scores stagnent entre le premier et le second tour. Alors qu’un sondage publié, à la veille du second tour, révélait que 66 % des électeurs et sympathisants de l’UMP étaient favorables à des accords de désistement au profit le FN, ces observations confirment le rapprochement important qui a eu lieu entre les électorats respectifs de la droite et de l’extrême droite.

La direction de l’UMP avait pris, avant le second tour, une double décision. Elle consistait, d’abord, à maintenir ses candidat/e/s partout où c’était possible. Cela lui permit de « fixer » les électeurs de son camp, et d’éviter la discussion sur le positionnement au second tour en l’absence de candidat/e de la droite classique. Puis, dans un second temps, la direction de l’UMP avait décidé de maintenir une ligne du « ni – ni ». Autrement dit : une ligne du strict refus du « front républicain » contre le FN, mais aussi du refus d’alliance avec le FN. Cette décision de ne chercher à s’allier ni au PS ni au FN, lui a probablement permis d’éviter des déchirures stratégiques sans toutefois totalement faire taire les critiques sur la stratégie de « droitisation » impulsée par Patrick Buisson au moment de la présidentielle (débats sur « l’identité nationale », campagne contre le halal, campagne sur l’immigration…). Sur le plan formel, cette ligne du « ni-ni » a été globalement respectée par les représentants de l’UMP. Un seul candidat a enfreint cette ligne dans le sens d’un désistement en faveur du FN : Roland Chassain, à Arles, qui a été promptement menacé d’exclusion. Un second candidat UMP avait hésité d’imiter sa démarche – Etienne Mourut, tenté de se retirer en faveur de la candidature de Gilbert Collard à Vauvert -, avant de se rétracter et de finalement maintenir sa candidature conformément à la « ligne ». Dans l’autre sens, c’est-à-dire celui d’une sollicitation des voix du FN au profit d’une candidature UMP maintenue au second tour, les candidat/e/s UMP ayant franchi la ligne officielle ont été plus nombreux. Le cas le plus spectaculaire a été celui de l’ex-ministre Nadine Morano, évoquant ouvertement des « valeurs communes » avec le FN puis tombant dans le piège de l’entretien en sympathie avec Louis Aliot, vice-président du FN (en fait l’imitateur Gérald Dahan…) . Si ce cas a été le plus médiatisé, Nadine Morano n’a pas été la seule à faire des appels du pied très visibles au FN. La maire d’Aix-en-Provence, Maryse Joissains-Masini (UMP), parla elle aussi de « valeurs communes avec Marine Le Pen »… celle-ci répondant d’ailleurs, qu’à ses yeux, la maire d’Aix était « sincère ». Dans le Sud-ouest, l’ancienne députée UMP Brigitte Barèges du courant « Droite populaire » avait annoncé qu’elle souhaitait voir Marine Le Pen élue députée. Or, la plupart des candidat/e/s ayant joué ce jeu, ont été battu au second tour des élections législatives. La « Droite populaire » a ainsi vu 19 de ses 39 députés sortants battus, le taux de « perdition » étant ainsi plus fort que pour l’UMP en général (50 % de sièges en moins, contre environ 30 % pour l’UMP, dans son ensemble).

Pour l’instant, la question d’une alliance ouverte avec le FN est donc plutôt écartée à l’UMP, qui tentera d’abord de se reconstruire elle-même, après avoir désigné un chef lors de son congrès à venir (les 18 et 25 novembre 2012). A la longue, la question risque cependant de réapparaître, vu le fort degré de pénétration d’idées favorables à une alliance au FN dans l’électorat « de base » du principal parti de la droite française. Vu, aussi, la dérive idéologique qui s’était installé ces dernières années, avec la création d’un ministère « de l’immigration et de l’identité nationale », le discours de Grenoble (juillet 2010), la campagne contre la nourriture halal mais aussi cachère (mars 2012)… Le reste dépendra, bien entendu, en bonne partie de la dynamique du FN lui-même.

Les trois nouveaux députés d’extrême droite
Concernant les trois députés de l’extrême droite, leur profil respectif est bien différent.

● Marion Maréchal-Le Pen, la plus jeune parlementaire jamais élue à l’Assemblée nationale, est avant tout la petite-fille de son grand-père. (Jean-Marie Le Pen considérant, d’ailleurs, le 3 juin, que la présence de trois générations de Le Pen sur la scène politique attestait du fait que cette famille serait… « de bonne race ». Sic !) Elle sera largement inspirée et « guidée » par son ancêtre et sa famille. C’est le président d’honneur et fondateur du FN qui avait, selon les propres dires de la nouvelle jeune députée, insisté auprès de Marion Maréchal-Le Pen pour qu’elle se présente à Carpentras, puisque « notre nom (de famille) a été sali » dans cette ville du Vaucluse, faisant allusion, à la profanation du cimetière juif de Carpentras, en mai 1990, qui avait été suivie d’une très importante mobilisation contre l’extrême droite, dans toute la France. Si l’identité des coupables est restée longtemps inconnue, en juillet 1996, un des participants à la profanation (ancien néonazi entretemps converti au bouddhisme et à la non-violence) s’est rendu à la police. Par la suite, il s’est avéré que les cinq coupables avaient été, en effet, des néonazis ; et sans être encartés au FN, deux sur les cinq avaient temporairement milité avec ce parti. Or, pendant toutes ces années, le FN avait sans relâche battu le tambour de la propagande, et prétendu qu’un « complot d’Etat » avait été mené contre lui. En novembre 1995, un « train de la vérité » (un TGV spécialement affrété) avait conduit Jean-Marie Le Pen et des centaines de militants du FN à Carpentras, où l’extrême droite avait organisé une manifestation nationale pour demander sa réhabilitation politique et morale. Aujourd’hui, la légende du FN selon laquelle la profanation n’avait rien à voir avec l’idéologie de l’extrême droite n’est plus tenable (même si les cinq coupables n’étaient pas des militants du FN proprement dit,). Aujourd’hui, Jean-Marie Le Pen, et, dans une moindre mesure, la direction du FN prennent désormais appui sur l’élection de Marion Maréchal-Le Pen à Carpentras pour souligner leur « pleine réhabilitation morale ».

● L’avocat Gilbert Collard avait, lui aussi, joué un certain rôle au moment de l’« affaire Carpentras ». En 1995, ce très médiatique avocat avait brandi une enveloppe à la télévision, prétendant détenir « des preuves » et que « la vérité » allait sortir en l’espace de quelques semaines. Selon ses dires à l’époque, la profanation n’avait rien à voir ni avec le FN ni avec l’extrême droite en général, mais avec des « jeux de rôle » de notables locaux ou de leurs enfants. Pour cette raison, la « bonne société » aurait caché la (prétendue) vérité. Si cette version n’est, elle non plus, plus du tout tenable aujourd’hui, Maître Collard aura continué son chemin avec le FN. Or, Gilbert Collard a déjà été le défenseur – ou défenseur apparent – de multiples causes. Dans sa vie, l’homme aura déjà été trotskiste, socialiste mitterrandien, antiraciste (le MRAP l’a exclu en 1990 pour avoir défendu le négationniste Bernard Notin, en mentant publiquement sur ses prétendues fonctions au sein de l’association antiraciste), conseiller municipal Divers droite (…à Vichy), soutien du très droitier ministre Charles Pasqua, puis sarkozyste. Bref, nous avons affaire à un homme à l’égo démesuré et aux ambitions sans limites. Il n’est pas sûr que sa présence soit, à l’avenir, toujours un cadeau pour le FN. Même si en général, une très haute opinion de soi-même, n’est pas incompatible avec les idées de « supériorité naturelle » défendues par l’extrême droite.

● Jacques Bompard, quant à lui, est un vieux routier de l’extrême droite, à l’ancrage idéologique très solide. Ayant commencé à militer dans des groupes pro-OAS et dans le groupe « Occident » dans les années 1960, il a appartenu au FN pendant des décennies. Lorsque le FN avait un groupe de 35 députés, entre 1986 et 88 (élus à l’époque à la proportionnelle), Bompard était de ce groupe. Elu maire FN en juin 1995 à Orange, Jacques Bompard s’est illustré à la suite par une gestion idéologique assez spectaculaire. Ainsi, des livres jugés trop « cosmopolites » (dont des contes pour enfants venant de Chine, d’Afrique ou des Caraïbes) ont été bannis de la bibliothèque municipale. Cependant, comme sa gestion – accompagnée de coupes dures dans les budgets sociaux et culturels – apporta aussi des baisses des impôts locaux, Bompard a su gagner et maintenir une certaine base sociale sur le plan local. Loin d’être un « modéré », Bompard entra en opposition à Jean-Marie Le Pen à partir de 1999 : il lui reprochait à la fois une absence de repères idéologiques suffisamment forts, et une négligence dans l’attention portée à l’ancrage local du « mouvement national ». Après un passage au MPF de Philippe de Villiers (à partir de novembre 2005), Bompard a fini par se rapprocher de la mouvance du Bloc identitaire. Après que la « convention identitaire » - 600 participants de toute la France et d’autres pays européens – eut lieu dans « sa » ville, en octobre 2009, Bompard devint dirigeant d’un mini-parti, allié aux branches régionales de la mouvance identitaire. Il s’agit de la « Ligue du sud », dont le modèle officiel est la Ligue du Nord en Italie, un parti régionaliste et raciste implanté entre Milan et Venise.  Or, malgré la haine tenace de Jean-Marie Le Pen à son égard, Jacques Bompard s’est aujourd’hui rapproché de la direction du FN sous les ordres de Marine Le Pen. Cette dernière a même voulu le présenter comme candidat du « Rassemblement bleu marine », plan qui échoua principalement en raison de l’opposition de son père. Il faut, cependant, s’attendre à ce que Bompard et les deux députés FN à l’Assemblée nationale coopèrent à l’avenir, alors que tous les trois sièges parmi les parlementaires « non inscrits ».

Pour nous, antifascistes, il y aura lieu de suivre de près le comportement de ces députés, bien entendu sans leur faire une « publicité inutile ». Quelles mesures, « sociales », ou « antisociales » soutiendront-ils, proposeront-ils, refuseront-ils ? A n’en pas douter, l’extrême droite utilisera sa présence à l’Assemblée nationale pour élargir ses possibilités de communication. Or, les votes concrets de ses élus à l’Assemblée montreront aussi une partie de son visage.

Brochure 2014 :

Barrage syndical antifasciste, un outil militant contre l’extrême droite

VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes) publie un nouvel opuscule « D’une élection à l’autre… Barrage syndical antifasciste ».
Disponible dès début janvier 2014 au prix de 2 € (port gratuit et tarif dégressif), cet outil militant pour lutter contre l’extrême droite traite des régions cibles du FN, relate les (bonnes) réactions syndicales, dénonce la dédiabolisation de façade du FN, revient sur l’épisode des « villes occupées » en 1955 – 2001 et décryptent les tentatives d’alliances du parti frontiste  en France et aussi en Europe.
Très utile pour répondre aux salariés tentés par le vote FN et pour organiser des débats, ce petit livre peut aussi servir de support à des formations syndicales antifascistes. 

Passer commande dès maintenant, en joignant un chèque à l’ordre de VISA.
VISA  80-82 rue de Montreuil 75011 Paris

2 € l’unité jusqu’à 100 exemplaires
1,90 € pour 101 à 200  ‘’
1,70 € pour 201 à 500  ‘’
1,50 € au-delà de 500  ‘’

Notre premier livre « Le FN au travail » est toujours disponible au prix de 5 €. Relatant la période 1995 – 2002, il est malheureusement toujours d’actualité.
Notre brochure 2012 « Contre le programme du FN, un argumentaire syndical » est également toujours en vente.
Par contre, celle de 2010 « FN, le pire ennemi des salarié-es » est épuisée.

Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes - 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Pour nous contacter...

Barrage syndical antifasciste, un outil militant contre l’extrême droite.

VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes) publie un nouvel opuscule « D’une élection à l’autre… Barrage syndical antifasciste ».
Disponible dès début janvier 2014 au prix de 2 € (port gratuit et tarif dégressif), cet outil militant pour lutter contre l’extrême droite traite des régions cibles du FN, relate les (bonnes) réactions syndicales, dénonce la dédiabolisation de façade du FN, revient sur l’épisode des « villes occupées » en 1995 – 2001 et décrypte les tentatives d’alliances du parti frontiste  en France et aussi en Europe.
Très utile pour répondre aux salariés tentés par le vote FN et pour organiser des débats, ce petit livre peut aussi servir de support à des formations syndicales antifascistes. 

Passer commande dès maintenant, en joignant un chèque à l’ordre de VISA.
VISA  80-82 rue de Montreuil 75011 Paris

2 € l’unité jusqu’à 100 exemplaires
1,90 € pour 101 à 200  ‘’
1,70 € pour 201 à 500  ‘’
1,50 € au-delà de 500  ‘’

Notre premier livre « Le FN au travail » est toujours disponible au prix de 5 €. Relatant la période 1995 – 2002, il est malheureusement toujours d’actualité.
Notre brochure 2012 « Contre le programme du FN, un argumentaire syndical » est également toujours en vente.
Par contre, celle de 2010 « FN, le pire ennemi des salarié-es » est épuisée.

Contre la montée
de l'extrême droite en Europe

 

 

 

 

Formations VISA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La brochure 'Contre le programme du FN, un argumentaire syndical'

 

un outil à la disposition des militants syndicaux.

Décortiquer le programme du Front National n’est pas chose aisée, pour une raison fondamentale : pour les fascistes, les questions programmatiques sont secondaires et essentiellement tactiques. Leur vrai et unique programme est l’Etat fort ; entendons par là un Etat où les libertés démocratiques sont fortement restreintes, en attendant d’être liquidées, un Etat où le mouvement ouvrier - partis et syndicats - est muselé, détruit, ou transformé en officine corporatiste ; un Etat où l’idéologie nationaliste et chauvine tient le haut du pavé, d’abord contre les immigrés soit disant responsables de tous les maux, puis contre « l’étranger », individu ou pays, contre lequel il faut se prémunir voire s’armer (…)

Cette brochure de 48 pages a donc l’ambition de livrer une analyse syndicale pour contrer le discours et le programme du FN qui risquent de tromper un nombre important de salariés et de fonctionnaires. Mise sous presse mi-février, cette brochure a été réalisée alors que le FN n’avait pas encore publié tout son programme dans le détail. Néanmoins, sa lecture permet de convaincre tout un chacun de la nature toujours profondément d’extrême droite, donc anti-sociale, du FN.

Au sommaire de cette brochure, préfacée par Jean Paul Gautier (politologue) :

• L’économie vue du FN : « nationaliser » et aggraver la crise !
• Social, emploi, pouvoir d’ achat : poudre aux yeux et mise au pas
• Le programme fiscal du FN : incohérent et malhonnête !
• Le Front national et l’école :  le faux tournant républicain
• « Préférence nationale » ou « Priorité nationale » : un projet raciste
• Marine Le Pen : Femmes et Homos ... le double langage
• Du marigot fasciste à Ron Paul, Poutine ... et Lieberman

Comment obtenir des brochures ?

-  Une brochure gratuite est envoyée sur simple demande à assovisabis@gmail.com
   (ne pas omettre d’indiquer une adresse postale).

- Pour les envois en nombre, frais de port inclus, à partir de 5 brochures commandées :

• de 5 à 49 brochures :            1,50 € la brochure
• de 50 à 99 brochures :          1,40 € la brochure
• de 100 à 499 brochures :      1,20 € la brochure
• à partir de 500 brochures :    1,00 € la brochure

Les commandes sont à adresser via l’adresse de VISA : assovisabis@gmail.com

Les envois ne se feront qu’à réception du chèque (à l'ordre de VISA) à envoyer à :
VISA 80/82 rue de Montreuil 75011 Paris.
(ne pas oublier de rappeler les coordonnées de la commande).

Fil d'informations RESF

ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU RESF43 LE 5 NOVEMBRE 2014
22.10.2014 - 12:44
Le jeudi 23 octobre, les 18 salariés du 57 Bd de Strasbourg sont convoqués devant le Tribunal de Grande Instance, où ils risquent fortement d'être expulsés du local qu'ils occupent. Quinze d'entre eux sont toujours "sans-papiers" mais étaient jusque-là protégés par leur grève. Ils seraient alors...
22.10.2014 - 10:16
20 octobre 2014 | Par YVES FAUCOUP La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) de Strasbourg a condamné la France le 20 octobre après-midi pour avoir retenu une enfant de 15 mois, Aïcha, dans le Centre de rétention administrative (CRA) de Cornebarrieu, en Haute-Garonne. Le couple K., arrivé de...
22.10.2014 - 09:06
Contacts : Cercle des Voisins Cornebarrieu Michèle Cremoux 07 86 80 47 20 RESF : Armelle Gardien 06 89 49 48 47 « Je prends un engagement : celui de refuser la rétention des enfants. » F. Hollande 20 février 2012 La famille Koudouzov, tchétchène, a demandé asile à la France depuis 2010. Une petite...
22.10.2014 - 09:44
Signer la pétition Voir le film Voir toute la campagne
22.10.2014 - 09:59
Pour signer la pétition Pour voir le film Voir le communiqué du Collectif des cinéastes Voir la liste des premiers signataires Voir l'Appel à la régularisation immédiate des grévistes du 57 Voir l'affiche de la campagne Le jeudi 23 octobre, les 18 salariés du 57 Bd de Strasbourg sont convoqués...
22.10.2014 - 09:59
29 novembre 2014 Les Chant'Sans Pap'Yé organisent une soirée pour la sortie de leur CD "Vivre.... urgent", enregistré cet été. C'est à la MJC de Bron La soirée débutera à 19h avec table de presse, pétitions, ... et buffet, .... puis à 20h : Les chant Sans Pap'Yé suivi de Tour de Bal (Tour de Bal...
21.10.2014 - 21:31
21.10.2014 - 20:05
21.10.2014 - 20:05
Il n'est pas question d'immigration dans ce film, mais de personnes qui migrent et se heurtent à l'absurde violence qui leur est faite. Sorti en 2011, le documentaire très remarqué de Sylvain George est à voir en intégralité sur Mediapart. A voir en intégralité sur le site de Mediapart Alors que la...
21.10.2014 - 18:50

DAL, GISTI, LDH, LOPPSI, dailleursnoussommesdici...

17.10.2014 - 19:50
23.09.2014 - 12:02
25.06.2014 - 17:31
24.06.2014 - 09:10
23.06.2014 - 13:21
20.06.2014 - 13:45
18.06.2014 - 16:58
13.06.2014 - 17:08
13.06.2014 - 17:06
12.06.2014 - 16:44
05.06.2014 - 14:14
03.06.2014 - 13:38

dal
20.10.2014 - 17:08

dal
17.10.2014 - 19:50

© Photo SUD OUEST  – XAVIER LÉOTY

DROIT AU LOGEMENT   ...
dal
15.10.2014 - 17:48

Droit au Logement...

dal
15.10.2014 - 16:58
       DAL 33 Bordeaux    

...

dal
14.10.2014 - 18:02
[ English / Español / italiano ] Derrière l'objectif officiel de « rationalisation de la gestion des flux migratoires », l'institutionnalisation de la détention des étranger-e-s ne cesse de criminaliser celles et ceux qu'on désigne comme indésirables. L'opération « Mos Maiorum » qui sera menée dans...
gisti
14.10.2014 - 11:54
Eurêka ! Après quinze ans environ d'un défilement continu d'étrangères et d'étrangers dans le Calaisis – au total plusieurs dizaines de milliers de personnes – et douze ans après la fermeture du hangar de Sangatte qui, pendant un peu moins de trois ans, leur avait permis d'avoir un toit sur la tête...
gisti
14.10.2014 - 10:01
Alors que les mineurs étrangers isolés ne représentent qu'un faible nombre des enfants en danger bénéficiant d'une protection, des dispositifs spécifiques, en marge du droit commun, ont été mis en place. Dès les premières arrivées remarquées de ces mineur⋅e⋅s en France, les services de l'aide...
gisti
14.10.2014 - 09:52
De plus en plus de procédés sont mis en œuvre par l'administration, en complément ou en remplacement des dispositifs d'enfermement, pour éloigner les étrangèr·e·s : assignation à résidence, convocation par la police aux frontières (PAF) sans base légale, obligation de pointage en préfecture,...
gisti
13.10.2014 - 17:30
Mos Maiorum est un énième exemple de la guerre menée par l'UE contre un ennemi imaginaire. Du 13 au 26 octobre 2014, les forces de police des États de l'Union Européenne (UE) procèderont à des contrôles massifs de personnes dans l'espace Schengen et aux frontières extérieures. Une semaine après la...
gisti
10.10.2014 - 18:49
Depuis mai 2013, une circulaire de la Garde des sceaux permet aux autorités judiciaires en charge de la protection de l'enfance de confier, au gré des places disponibles, les mineurs isolés étrangers à un autre département que celui où ils ont été repérés. Les ratés sont nombreux et, chaque jour,...
gisti
10.10.2014 - 16:01
Session de 2 jours, le 9 octobre 2014 - [Autres Formations]
gisti
09.10.2014 - 08:30

 

 

Communiqué DAL

Paris le 5 octobre 2014 

Raymond Gurême, 89 ans, tabassé chez...
dal
06.10.2014 - 19:05
Session de 2 jours, le 2 octobre 2014 - Recours - [Autres Formations]
gisti
02.10.2014 - 08:30
dal
30.09.2014 - 13:36
Date : Lundi 1er décembre de 9h à 18h Présentation Le sort des étrangers établis en France est certes moins dramatique que celui des migrants à qui les États s'efforcent de barrer à tout prix l'accès au territoire européen avec les conséquences meurtrières que l'on sait. Le sort des uns ne peut...
gisti
26.09.2014 - 21:53
Droit au Logement Fédération Droit Au logement – 29 Avenue Ledru-Rollin 75012 Paris tél : 01 40 27 92 98 • fax 01 42 97 40 18  • <...
dal
23.09.2014 - 12:02

Communiqué LDH La Ligue des droits de l'Homme apporte son soutien à la Marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans, qui se tiendra, le 28 juin 2014, à Paris. A l'heure où l'ordre moral et patriarcal relève la tête, elle invite chacune et chacun à y participer pour affirmer, ensemble, le...

ldh
26.06.2014 - 17:14

Concert gratuit le jeudi 26 juin, à 18h Place de la République Organisé à l'initiative de l'Unef, UNL, FIDL, CGT, FSU, Unsa, LDH, FCPE, SOS Racisme, LMDE, AFEV, Solidarité étudiante, Osez le féminisme, Jeunes contre l'extrême droite, Fédération Ifafe, UEAF, Maisons des potes, MRJC

Il y...

ldh
25.06.2014 - 17:31

Communiqué de l'AEDH Réunie en Assemblée Générale à Bruxelles les 21 et 22 juin 2014, les membres de l'AEDH ont renouvelé le bureau exécutif de l'association pour une période de deux ans.

Suite à sa première réunion du 22 juin donnant lieu au vote des postes de ses membres, le nouveau...

ldh
24.06.2014 - 15:52

Communiqué commun REMDH - FIDH - OMCT En vue de la session du Conseil des affaires étrangères du 23 juin et du rapport final de la Mission d'observation électorale de l'UE (MOE), le Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme (REMDH), l'Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT) et la...

ldh
24.06.2014 - 09:22

Communiqué AEDH Réunie en Assemblée générale à Bruxelles les 21 et 22 juin 2014, l'AEDH, Association européenne pour la défense des droits de l'Homme, confirme son engagement et celui de ses organisations membres pour l'Europe des droits.

Le résultat des élections des députés au...

ldh
24.06.2014 - 09:10

Communiqué du collectif Mom Département français depuis le 1er avril 2011, ce petit territoire de l'océan Indien est désormais une région « ultrapériphérique » de l'Union européenne à compter du 1er janvier 2014. Sa législation doit donc se conformer aux normes européennes et nationales.

...
ldh
24.06.2014 - 09:34

Communiqué de la FIDH Ales Bialiatski, éminent défenseur des droits humains, président du Centre des droits de l'Homme Viasna au Belarus et vice président de la FIDH, a été libéré ce samedi 21 juin, après près de trois années passées en détention

L'amnistie qui lui avait été refusée...

ldh
23.06.2014 - 13:21
ldh
20.06.2014 - 13:45

Positionnement commun de l'AEDH sur la situation à Ceuta après la visite d'une délégation de l'APDHA sur les lieux. Propositions concrètes aux candidats espagnols aux élections européennes et à l'ensemble des eurodéputés une fois élus.

A l'occasion de la visite d'une délégation du parti...

ldh
18.06.2014 - 16:58

Communiqué de l'Observatoire de la liberté de création Aubagne (Bouches-du-Rhône) n'accueillera pas la 13e édition du Festival international d'Art singulier qui devait présenter les œuvres d'une cinquantaine d'artistes. La municipalité UMP refuse d'exposer deux d'entre elles, L'Amour, de...

ldh
18.06.2014 - 16:22

Communiqué CNDH Romeurope

Les médias rapportent depuis lundi soir le terrible lynchage d'un jeune de 16 ans vivant dans un bidonville de Pierrefitte-sur-Seine (93). Entre la vie et la mort depuis vendredi, cet adolescent aurait été séquestré puis roué de coups par des personnes le...

ldh
17.06.2014 - 16:47
ldh
13.06.2014 - 17:08
ldh
13.06.2014 - 17:06

Palmarès 2013-2014 du concours des « Ecrits pour la fraternité »

Nous sommes heureux de vous faire parvenir le palmarès 2013-2014 du concours des « Ecrits pour la fraternité » dont le thème était cette année « Je joue dans les champs du monde ».

Nous félicitons les lauréat-e-s et...

ldh
12.06.2014 - 16:44

L'Observatoire de l'Enfermement des Étrangers invite le lundi 16 juin 2014, à 18H30 à une réunion publique sur « Les obstacles à l'accès au juge des étrangers privés de liberté »

La réunion se tiendra à la Bourse du travail, Salle Eugène Pottier 3 rue du château d'eau, Paris 75010 (Métro...

ldh
12.06.2014 - 16:31

Communiqué de l'Observatoire de l'enfermement des étrangers (OEE)

En théorie, les étranger.e.s privé.e.s de liberté dans les zones d'attente, les centres de rétention ou les prisons ont le droit de se défendre devant un juge. En réalité, contester une mesure d'éloignement, un refus d'...

ldh
12.06.2014 - 10:11

Communiqué du Collectif des associations unies dont la LDH est membre Suite à la mobilisation du Collectif des Associations Unies sur le Canal Saint-Martin à Paris et dans plusieurs grandes villes de France (Lille, Nantes, Toulouse, Mulhouse et Strasbourg), les associations ont à nouveau...

ldh
12.06.2014 - 09:58

Communiqué de la Plateforme française Desc

Téléchargez la contribution écrite !

ldh
12.06.2014 - 09:43

Communiqué commun FIDH - LDH La FIDH et la LDH se sont aujourd'hui constituées parties civiles aux côtés des victimes de l'attaque chimique d'Halabja, en Irak, qui avait en 1988, coûté la vie à environ 5000 kurdes.

La justice française a ouvert, il y a tout juste un an, une information...

ldh
10.06.2014 - 14:14

Appel cosigné par l'association Survie, le CPCR (Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda), la FIDH (Fédération Internationale des ligues des Droits de l'Homme), la LICRA (Ligue Contre le Racisme et l'Antisémitisme) et la LDH (Ligue française des droits de l'Homme) Pourquoi c'est important C...

ldh
10.06.2014 - 11:52

Pétition signée par la LDH Depuis la fermeture du camp de Sangatte il y a 12 ans, point de départ du processus d'invisibilité des personnes migrantes en transit vers d'autres pays du nord de l'Europe

• Nous ne comptons plus les morts, • Nous ne comptons plus les blessures et les...

ldh
06.06.2014 - 08:22

Colloque de l'Association pour le Droit à la langue du pays d'accueil (Dral), dont la LDH est membre, organisé le 11 juin de 9h à 17h, à la salle des fêtes de la mairie du 10e arrondissement de Paris

Télécharger...

ldh
05.06.2014 - 15:44

Les résultats des élections au Parlement européen sont des plus inquiétants tant la poussée des formations d'extrêmes droites, xénophobes et nationalistes, est sensible dans toute l'Europe. Qu'exprime cette poussée ? Trouvera-t-elle ses contre-offensives unitaires, nécessaires mais d'évidence...

ldh
05.06.2014 - 14:37

Appel Le Pays basque est entré voilà maintenant plus de deux ans dans un processus qui rejette la violence et doit le mener à vivre en paix.

L'arrêt de la violence d'ETA et l'engagement de la société civile et politique de n'user que des moyens d'expression démocratique est un événement...

ldh
05.06.2014 - 14:14

Pétition signée par la LDH En juillet prochain, le visa d'Edward Snowden arrivera à expiration en Russie. Nul ne sait alors ce qu'il adviendra de lui dans le contexte international tendu qui est celui d'aujourd'hui.

Nous, intellectuels, philosophes, chercheurs, essayistes, journalistes...

ldh
05.06.2014 - 14:57

Lettre du collectif Plateforme des 28, cosignée par la LDH, l'Acat, l'Association pour la recherche et le traitement des auteurs d'agressions sexuelles (Aartas) , l'Association française de criminologie (AFC), l'Association des secteurs de psychiatrie en milieu pénitentiaire (ASPMP), la...

ldh
05.06.2014 - 10:41

Vingt-cinq ans après la sanglante répression du mouvement démocratique de Tian'anmen, la Ligue des droits de l'Homme constate que la lumière n'est toujours pas faite sur le nombre de victimes, sur le nombre de morts qui se comptent par centaines ou par milliers, sur le nombre de blessés et sur...

ldh
04.06.2014 - 11:43

Campagne du Collectif Liberté, Egalité, Justice (Clej) Le Collectif Liberté, Egalité, Justice, composé de la LDH, de l'Acat, du Syndicat de la magistrature, du Syndicat des avocats de France, du Genepi, de l'Observatoire international des prisons, de la CGT PJJ, de la CGT pénitentière, du Snepap...

ldh
04.06.2014 - 11:32

Tribune du Collectif Liberté, Egalité, Justice Parlementaires, ne cédez pas aux sirènes sécuritaires. Ne craignez pas d'être politiquement ambitieux, novateurs dans les débats qui s'ouvrent sur la réforme pénale. Sortir de l'hégémonie de l'enfermement, de la répression à tous crins,...

ldh
04.06.2014 - 10:53

Campagne du Collectif Liberté, Egalité, Justice (Clej) Le Collectif Liberté, Egalité, Justice, composé de la LDH, de l'Acat, du Syndicat de la magistrature, du Syndicat des avocats de France, du Genepi, de l'Observatoire international des prisons, de la CGT PJJ, de la CGT pénitentière, du Snepap...

ldh
03.06.2014 - 15:32

« Le Venezuela entre conflit et compromis » Un mois et demi après le début des manifestations violentes qui secouent le pays, le président de la Banque centrale du Venezuela a reconnu que le pays traverse une grave crise économique, avant d'annoncer des mesures de...

ldh
03.06.2014 - 13:20

La Ligue des droits de l'Homme s'incline devant la mémoire des victimes de l'attentat meurtrier commis au musée juif de Bruxelles. Ce drame combine l'odieux de l'antisémitisme et l'horreur d'une stratégie aussi tragique qu'insupportable. Avec sa part d'horreur, il alimente les inquiétudes les...

ldh
03.06.2014 - 13:38

Malgré les secrets qui l'entourent, la stratégie du parti est claire. Pour durer, le régime doit maintenir son autorité à l'intérieur en affaiblissant la contestation démocratique, se légitimer au sein du parti par une lutte contre la corruption, empêcher les forces centrifuges des...

ldh
03.06.2014 - 13:57

"droites extrêmes" Blog Le Monde

Après Paris et Damas, voici Rome. Riwal, l'entreprise de communication de Frédéric Chatillon, vient en effet d'ouvrir des bureaux romains. Les liens avec l'Italie du prestataire de services du Front national et ami de Marine Le Pen ne sont pas nouveaux. Ils remontent à ses...

17.10.2014 - 16:51

Il est censé n'être qu'un simple prestataire de services. Axel Loustau est en réalité bien plus que cela. A 43 ans,  ce chef d'entreprise dans la sécurité privée est le responsable d'un nouveau cercle frontiste, lancée en toute discrétion : le cercle Cardinal. Ce cénacle est...

14.10.2014 - 15:16

D'autres sites... d'autres luttes !

Associations
   ademonice - http://ademonice.free.fr/
   anafe - http://www.anafe.org/index.php
   prochoix - http://www.prochoix.org/cgi/blog/
   icare - http://www.icare.to/main.php?fr
   memorial98 - http://memorial98.over-blog.com/
   REFI - http://refi.over-blog.org
   syllepse - http://www.syllepse.net/
   Raslfront-Isère - http://www.raslfront-isere.org/blog/index-557584.html
   Collectif Justice et libertés - http://collectifjusticeetlibertes.blogspot.fr/

Syndicats
   CGT Finances - http://www.finances.cgt.fr/
   fgte-cfdt - http://www.fgte-cfdt.org/
   sgen-cfdt - http://www.sgen-cfdt.org/actu/sommaire.php3
   snpespjj - http://snpespjj.fsu.fr/
   solidaires - http://solidaires.org/
   spasmet-meteo - http://spasmet-meteo.org/solidr/index.php
   Solidaires Finances Publiques- http://solidairesfinancespubliques.fr

International
   LabourNet.de Germany - http://www.labournet.de/
   trend onelinezeitung - http://www.trend.infopartisan.net/inhalt.html

Les archives de VISA


Le temps
où VISA
était en papier