Il appartient aux syndicats de porter les luttes contre le fascisme et l'idéologie d'extrême droite

Qui sommes nous ?

VISA est une association intersyndicale composée d’une cinquantaine de structures syndicales : la FSU et plusieurs de ses syndicats, l’Union Syndicale Solidaires et plusieurs de ses syndicats, des fédérations et des syndicats de la CGT, de la CFDT, de la CNT, de l’UNEF et le syndicat de la Magistrature.

Lire la suite...

 

En bref

  Le Var est le département comptant le plus grand nombre d’adhérents au Front national ; c’est du moins ce qu’affirme son sulfureux secrétaire départemental, Frédéric Boccaletti. Le département compterait actuellement 154 élus se revendiquant du FN, dont : 1 sénateur, 3 maires, 5 conseillers départementaux et 10 conseillers régionaux. Mais le Front national a perdu une vingtaine d’élus au cours des dernières années, suite notamment à des conflits internes : Le Luc en est aujourd’hui à son troisième maire, et le maire de Cogolin se voit menacé d’être mis sous tutelle ...  la suite sur http://ldh-toulon.net/conflits-et-demissions-au-FN-du.html
Août 2016, Menton, des chauffeurs de car menacés de sanctions pour refus d’obéir à un ordre de réquisition et de participer au refoulement de migrants vers l’Italie Le 5 août 2016 au soir, un autocar d’une entreprise de transport en commun fait l’objet d’une réquisition ordonnée par le préfet des Alpes-Maritimes. Il s’agit de refouler en territoire italien des migrants, dans le contexte du rétablissement des contrôles aux frontières décidé après les attentats de novembre 2015, en lien avec l’instauration de l’état d’urgence. Le chauffeur du car ne se plie pas à l’ordre de réquisition, prend contact avec sa hiérarchie, demande la présence d’un contrôleur... Les choses tardent, entraînant l’annulation de l’opération de police envisagée. Le délégué syndical de la CNT-SO écrit à la direction de l’entreprise autocariste pour l’informer de l’incident, réclamer qu’aucune sanction ne soit...
Suite à la décision du préfet de loger 60 migrants à Pierrefeu, le FN appelle à un rassemblement 'pas de migrants dans le Var' à Pierrefeu samedi 8 octobre 2016 après midi. Le maire, lui, appelle à une manifestation à 9h30 contre l'installation des migrants ... et contre la récupération du FN.   Face à cette situation  les organisations soussignées appellent à un rassemblement à 11h à Pierrefeu sur la base du communiqué ci dessous :      " Face aux politiques haineuses, racistes et xénophobes, nous, syndicats, associations, collectifs, organisations politiques et de jeunesse, appelons à un rassemblement à PIERREFEU SAMEDI 8 OCTOBRE à 11h place du Dixmude pour dire haut et fort :    - OUI à la solidarité et à l'accueil des migrants et des réfugiés. - NON à la haine anti-immigrés distillée par le Front National et ses complices."   Les signataires : Codex 83,  Confédération Paysanne 83 , Ensemble pour le Luc, EELV83...
Des inscriptions "Juden verboten", "sales juifs et Roms", accompagnées d'étoiles de David et de croix gammées ont été découvertes vers 16 heures, le jour de Noël, dimanche 25 décembre 2016, sur le portail d'entrée et la boîte aux lettres de l’école élémentaire Anne Franck à Montreuil par des agents municipaux qui ont prévenu la police.   Nous condamnons fermement ces actes antisémites et racistes.   Qu’ils soient perpétrés à Montreuil, ville où toutes les  communautés se côtoient en bonne intelligence, renforcent notre détermination à combattre le racisme et l’antisémitisme et à agir pour des services publics territoriaux accessibles à tous.   Communiqué du SNUTER 93-FSU, Montreuil le 26 décembre 2016.
... Vous avez encore des doutes ? Alors venez nombreux à Correns (83) le 31 janvier 2017 à 18h30 salle "la fraternelle" pour une soirée débat autour du film "La face cachée du nouveau Front National" et … vous ne serez pas déçus !    - Toujours la haine, toujours le mépris de la souffrance, toujours le refus de la fraternité, de la solidarité et de l’égalité entre tous les êtres humains.    - Refus de l’autre : Manifestation contre l’accueil des migrants dans les centres d’accueil (CAO) de Pierrefeu et de Tourves, Charte "Ma commune sans migrants".    - Mise à l’index des musulmans, des Roms, des étrangers fuyant les guerres, en leur reprochant d’abandonner leurs femmes et leurs enfants sous les bombes (1).    - Toujours le même programme : "la France aux Français".    Dans le Var, les mairies tenues par le FN, à Fréjus, Cogolin, Le Luc, agissent dans le...
La Mairie de Bollène (ligue du Sud) envisage, pour des projets immobiliers, de vendre le stade de Bollène-Ecluse, dit des Tamaris, qui est pourtant le dernier équipement public significatif d'un quartier populaire, excentré.    Le stade est une ressource importante pour l’école publique des Tamaris : les enseignants l'utilisent fréquemment pour les activités sportives des élèves, l’éducation physique et sportive étant un aspect indispensable des apprentissages et du développement des élèves, inscrit dans tous les programmes scolaires. La cour de l’école, du fait de sa taille et de son état général, ne pourrait s'y substituer et assurer des conditions de sécurité correctes.    Le stade des Tamaris est la seule structure sportive à proximité de l’école, avec un accès direct, qui permet aux enseignants et aux élèves de s'y rendre facilement, sans coût pour l’école, sans avoir besoin de solliciter des parents-...

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
Téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
Téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
Téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
téléchargez ici !

Des affiches à télécharger


Les affiches de Visa, à coller ou à insérer
dans les journaux syndicaux.
téléchargez ici !


Retrouvez VISA
sur Facebook

 

Des outils pour lutter
contre l'extrême droite

- Des livres

Les extrêmes droites en France
- édition Syllepse -
Par Jean Paul Gautier
 

 

Dictionnaire de l'extrême droite
- édition Larousse -
Collection "à présent"
 

 

Jacques Leclerq :
" dictionnaire de la mouvance droitiste
et nationale de 1945 à nos jours "

Michel Briganti, André Déchot et Jean-Paul Gautier
" LA GALAXIE DIEUDONNÉ "
Pour en finir avec les impostures.

Pour commander
Editions Syllepse

AUBE DORÉE. LE LIVRE NOIR DU PARTI NAZI GREC
Auteur: Psarras Dimitris

Pour commander
Editions Syllepse

- Des vidéos

"Aujourd'hui comme hier, combattre l'extrême droite"

Le documentaire "Aujourd’hui comme hier,
combattre l’extrême droite - Histoire croisée
du syndicalisme et de l’extrême droite"
a été réalisé par l'IHS-CGT, dans le cadre
de la campagne CGT-Solidaires-FSU-Unef-FIDL-UNL
« Combattre l’extrême droite, ses idées, ses pratiques »
initiée le 29 janvier 2014 à la Bourse du travail de Paris.
Ce documentaire de 11 minutes peut être utilisé dans
le cadre de formations, de débats, de réunions publiques
et permet de se réapproprier l'histoire de la lutte
antifasciste d'un point de vue syndical.

 

"LE FN aux affaires"

Une enquête menée dans deux villes du Var :
Fréjus et Cogolin, un an après les élections
municipales de 2014.

 

"Bassin miné"

un documentaire d’Edouard Mills-Affif,
qui suit la scène politique locale de Hénin-Beaumont
depuis plus de dix ans.

http://www.bassinmine.com/

Mains brunes sur la ville

Quand l’extrême droite est au pouvoir

MAINS BRUNES SUR LA VILLE – 90 min
Documentaire de Bernard Richard.

Pourquoi des citoyens accordent-ils leur confiance à l’extrême droite, et comment celle-ci se maintient-elle au pouvoir ?

Pour organiser une projection : Tel : 06 25 52 76 74 - Mail : victor.fuvel@free.fr

Allemagne : la chasse est ouverte contre un syndicaliste antifasciste

Finalement le procès n'aura pas eu lieu. Les 16 et 23 janvier, le procès au pénal contre Angelo Lucifero, syndicaliste dans le secteur des banques et assurances et militant antifasciste actif, devait avoir lieu à Erfurt (capitale régionale de la Thuringe, en ex Allemagne de l'Est). Mais les conditions matérielles de déroulement des audiences, ainsi que les difficultés auditives de l'accusé, ont fait que le procès a été reporté sine die quelques minutes seulement après son ouverture.

Alors que les débats s'ouvraient le mercredi 16 janvier à une heure matinale, plus d'une centaine de militants et sympathisants du syndicaliste ainsi que de la cause antifasciste avaient afflué vers la salle du tribunal qui se révéla trop petite pour pouvoir les accueillir tous. Dès l'annonce du report du procès, les militants traversèrent la ville d'Erfurt en manifestation de solidarité avec l'accusé.

Que lui est-il reproché ? Le 15 mars 2007, des militants de la gauche d'Erfurt avaient organisé un rassemblement, auquel participèrent environ 25 personnes. Cet événement faisait partie d'une série de rassemblements publics hebdomadaires contre les politiques néolibérales et de casse sociale, mais ce jour-là, il était consacré à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme, avec un discours du président de la communauté juive locale. Comme souvent dans cette partie de l'Allemagne, ce rassemblement fut attaqué par une trentaine de sympathisants ou membres du NPD, le plus important parti néonazi d'Allemagne, localement bien implanté. Ce parti se trouve actuellement à un niveau de 9 % des intentions de vote dans les sondages effectués au plan régional.

Angelo Lucifero a fait, régulièrement, l'objet de menaces physiques, d'actions de sabotage ciblant sa voiture ou d'agressions violentes de la part de l'extrême droite. Pour cette raison, et sous l'emprise de la peur, cet Allemand d'origine italienne possédait un pistolet d'alarme - une arme qui ne tire que des « coups à blanc » mais n'est pas susceptible de tuer une personne - dont il fit usage ce jour-là pour lancer du gaz lacrymogène. Si la Confédération des syndicats allemands (DGB), représentée par son président régional Steffen Lemme, prit tout de suite ses distances (« Nous disons non aux armes »), de nombreux connaisseurs de la situation locale très tendue comprirent parfaitement cette réaction face à une menace qui, au quotidien, n'est pas uniquement de nature politique mais bien souvent physique. Le procureur de la République local déclencha cependant l'action publique contre le syndicaliste pour « port d'arme prohibée » (demandant un an de prison avec sursis ainsi que 120 journées de salaires à titre d'amende), relayé par des militants néonazis se disant victimes. Parmi les parties civiles soutenant l'accusation, Hanjo Wegmann, un activiste qui propose des cours d'arts martiaux et de techniques de combat aux néonazis locaux sous couvert d'une association sportive (cf. site de.indymedia). Pour le moment, ces accusations n'ont pas abouti à une condamnation.

Le pire était cependant à venir. A la mi-décembre 2007, la fédération syndicale Ver.di (Vereinte Dienstleistungsgewerkschaft, Syndicat unifié des services) de la région de Thuringe, qui emploie Angelo Lucifero dans sa fonction de secrétaire syndical, a entamé une procédure de licenciement contre lui. Etait-ce la volonté de ne pas heurter des sensibilités droitières, fortes au plan local, pour arrondir les angles des adversaires du syndicat et gagner ou conserver les faveurs de l'opinion publique ? Etait-ce le fait que les milieux syndicalistes et leurs sympathisants sont, dans cette région est de l'Allemagne en partie contaminés ou pénétrés par les idées racistes et les thèmes de campagne de l'extrême droite ? En tout cas, la section régionale de Ver.di, fédération syndicale qui forme une des plus grosses structures de la Confédération des syndicats allemands (DGB), souhaitait se débarrasser de ce secrétaire encombrant qu'est devenu, à ses yeux, Angelo Lucifero. (cf. site Freies Wort.de)

A l'appui de la procédure de licenciement, le président régional de Ver.di, Thomas Voss, fit valoir qu'Angelo Lucifero aurait « justifié la violence » en se justifiant après coup de son comportement. Par ailleurs, la direction régionale de la fédération syndicale insiste beaucoup pour dire qu'il n'y aurait « aucun lien » entre la procédure de licenciement lancée contre Lucifero et le procès. Il n'en reste pas moins que - par une réaction incontestablement démagogique - le président local du parti néonazi NPD annonça, dès l'annonce du lancement de la procédure de licenciement, qu'il allait adhérer personnellement à la fédération syndicale Ver.di « vu le dégel que nous y constatons (vis-à-vis de nos idées) ».

A l'appui de sa demande de licenciement, Thomas Voss, président régional de Ver.di, ajoute aux reproches adressés à Angelo Lucifero que celui-ci aurait « conduit des combats personnels aux frais du syndicat ». En question, des publications contre l'extrême droite et le racisme ainsi que la gestion d'une liste de diffusion par e-mail consacrée à ces questions. Dans des congrès locaux, Ver.di avait décidé, par le passé, de soutenir ces activités antifascistes. Cependant, son président régional reproche désormais à Angelo Lucifero « d'avoir abondamment utilisé le téléphone et la machine à affranchissement postal » de sa structure pour mener ce combat.

Une pétition de militants syndicalistes, dont de nombreux membres de Ver.di, circule contre ce projet de licenciement. Les chefs régionaux et fédéraux (nationaux) de cette fédération syndicale ont par ailleurs reçu plusieurs centaines de fax de protestation. La campagne de solidarité avec Angelo Lucifero se poursuit. Un site d'information syndicale et sociale a d'ailleurs créé une rubrique permanente consacrée à ce sujet : Labournet.de/diskussion

Brochure 2016 - Face au FN et à toute l'extrême droite, réponses et ripostes syndicales !
 

Parce qu'il est toujours nécessaire d'apporter des réponses syndicales face au FN et à toute l'extrême droite, VISA publie mi septembre un petit fascicule / argumentaire.

Vendu 2 euros, il sera disponible sur notre stand au village du livre de la fête de l'Humanité du 9 au 11 septembre et sur commande en écrivant, avec un chèque de règlement, à notre siège, 80-82 rue de Montreuil 75011 Paris.

Cet argumentaire est destiné aux militant-e-s syndicaux pour qu'ils puissent répondre encore plus facilement, exemples à l'appui, aux salarié-e-s qui se trompent de colère en s'apprêtant à voter FN en 2017.

Face à la montée régulière des scores électoraux du FN et contre la « lepénisation » des esprits, les postures morales sont aujourd'hui insuffisantes.

Il faut sans relâche contre argumenter les prises de positions « économiques et sociales »  du parti fasciste qu'est toujours le FN, illustrer par la mémoire des faits la continuité idéologique du FN assise sur le racisme, l'autoritarisme et le nationalisme, dénoncer les fausses solutions « nationales-sociales » préconisées par le FN, opposer aux slogans réducteurs du FN des analyses certes plus complexes mais néanmoins évidentes à comprendre et à faire comprendre.

Ce fascicule ne prétend pas apporter des réponses clefs en main à toutes les incursions de l'extrême droite sur le terrain social. C'est une boite à outils, un recueil d'expériences, un encouragement au travail syndical unitaire, un vaccin contre la résignation, un instrument pour le travail de proximité avec les salarié-e-s.

On y trouve l'analyse du positionnement du Fn sur la Loi travail, qui montre bien que ce parti va à l'encontre des intérêts des salarié-e-s. Un long chapitre est consacré aux orientations du Fn en matière d' Education Nationale, son dernier terrain de chasse. Dans la continuité du livre « Lumière sur mairies brunes », publié par VISA en 2015, la gestion municipale des villes gérées par l'extrême droite est passée au peigne fin, sur la période du premier semestre 2016. Et puisque les présidentielles 2017 sont dans le viseur des cadres du Fn, les premières annonces du programme électoral du parti fasciste sont décortiquées et assorties de réponses syndicales. Les analyser et les déconstruire sont essentiels dans l'intérêt des salarié-e-s, ce doit être une des priorités du mouvement syndical.

Mais ne perdons pas de vue que l'extrême droite aurait forcément moins d'audience si la situation économique et sociale était moins sclérosée par la crise du capitalisme financier et par le libéralisme arrogant.

Si le combat contre le fascisme doit être politique, syndical et associatif, il passe aussi par les mobilisations du monde du travail contre les politiques d'austérité et par la lutte contre les injustices.

Enfin, ce fascicule est illustré par les dernières affiches de VISA, à commander gratuitement et sans modération par mel : assovisabis@gmail.com

Passez commande dès maintenant en l'adressant par courrier et avec le chèque à : 

VISA 80-82 rue de Montreuil 75011 PARIS 

Tarif dégressif :€ jusqu'à 100 exemplaires, 1,50 € au delà. 

Notre premier livre « Le FN au travail » est toujours disponible au prix de 5 €. Relatant la période 1995 – 2002, il est malheureusement toujours d’actualité.

Notre brochure 2012 « Contre le programme du FN, un argumentaire syndical » est également toujours en vente.
Par contre, celle de 2010 « FN, le pire ennemi des salarié-es » est épuisée.
Vous pouvez également toujours commander " Barrage syndical antifasciste " paru en 2014.

 

Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes - 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Les brochures de VISA

Cliquez sur une brochure pour voir les conditions de commande.

 

 

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour nous contacter...

Les formations
proposées par VISA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"droites extrêmes" Blog Le Monde

08.02.2017 - 15:33
18.01.2017 - 14:56
16.01.2017 - 19:59

Gilbert Collard (à gauche) et Louis Aliot (à droite). A gauche de M. Collard, Richard Abitbol, président du CJFAI (crédit photo : Olivier Faye)

C’est le genre de rendez-vous dont rêve le Front national pour essayer de convaincre qu’il s’est...

08.02.2017 - 15:33

Photo d’un graffiti « La France reste » signé de l’Organisation de l’Armée secrète (OAS)./AFP

La menace est brandie par certaines figures politiques, médiatiques ou intellectuelles, en particulier au sein de la droite...

18.01.2017 - 14:56

Comme chaque année, l’association « Paris fierté », excroissance des Identitaires (ex-Bloc identitaire) et de son appendice « jeunes » Génération identitaire, a organisé, samedi 14 janvier, sa « journée de la fierté parisienne...

16.01.2017 - 19:59

Fil d'informations RESF

assure le lien avec de site de l'AME ; cet article a une date de publication qui est mise à jour par la syndication avec le site de l'AME
18.02.2017 - 15:20
1 – Intro et journal Quelques nouvelles de Vendée – on y reviendra la semaine prochaine, et en particulier d'une famille Tchétchène logée par la mairie de la Flocellière (SevreMont). Le tribunal a rejeté le recours contre l'obligation de quitter le territoire français, ayant confirmé que « les...
17.02.2017 - 22:55
Réforme de la protection universelle maladie (PUMa) Au prétexte de la réforme dite de la « Protection universelle maladie (PUMa) », entrée en vigueur il y a plus d'un an, le gouvernement s'apprête à remettre en cause les règles établies depuis la réforme CMU de 1999. Un arrêté réduisant la liste...
17.02.2017 - 21:12
Prochaines réunions du RESF IDF en 2016 réunion à 18h30 à l'EDMP 8 impasse Crozatier 75012 Paris. 2017 jeudi 16 FEVRIER jeudi 9 MARS jeudi 30 MARS jeudi 20 AVRIL jeudi 11 MAI jeudi 1 JUIN jeudi 22 JUIN jeudi 13 JUILLET Habituellement à l'EDMP 8 impasse Crozatier 75012 Paris Métro Faidherbe...
13.02.2017 - 18:30
Du Lycée Corot à la gare SNCF de Beauvais
13.02.2017 - 17:01
Conférence de presse
13.02.2017 - 16:50
1 - Thierry Kuhn président d'Emmaüs France Durée : 04:51 = = = = = = = = 2 - Léopold Jacquens, poursuivi pour avoir signé, en 2011, des attestations de logement au bénéfice d'une personne dont la demande de titre de séjour était en cours d'examen, relaxé par la Cour d'appel de Caen en novembre 2016...
13.02.2017 - 13:29
Les réunions de RESF 75 ont lieu habituellement le 2ème lundi de chaque mois, à 19h00. Prochaines réunions mensuelles du RESF Paris : Lundi 13 mars 2017 (Toujours vérifier ici avant de venir, des modifications sont possibles.) Sauf changement exceptionnel, les réunion ont lieu à l'EDMP 8, impasse...
12.02.2017 - 17:30
VENDREDI, 10 FÉVRIER, 2017 HUMANITE.FR Photo Valery Hache/AFP Cédric Herrou, devenu le symbole de l'aide aux migrants à la frontière franco-italienne, a été condamné vendredi à 3.000 euros d'amende avec sursis pour en avoir pris en charge sur le sol italien par le tribunal correctionnel de Nice,...
12.02.2017 - 15:06
PETITION SOUTIEN à ELHADJ BAH Elhadj est guinéen. Victime de la répression pour sa participation à des activités démocratiques et pour son action de bibliothécaire, face à des menaces de plus en plus pressantes, Elhadj a demandé l'asile politique en France, qui lui a été refusé. En France depuis...
11.02.2017 - 18:08

DAL, GISTI, LDH, LOPPSI, dailleursnoussommesdici...

10.02.2017 - 16:46
08.02.2017 - 19:31
30.01.2017 - 12:25
27.01.2017 - 14:39
26.01.2017 - 09:30
23.01.2017 - 20:36
Monsieur le Préfet, Informées par l'un de ses membres, l'Observatoire Citoyen du CRA de Palaiseau, les organisations de l'OEE (Observatoire de l'enfermement des étrangers) ainsi que le Réseau éducation sans frontières de l'Essonne (RESF 91) sont très préoccupées par les témoignages de maltraitance...
gisti
17.02.2017 - 18:46
Par une ordonnance rendue le 15 février 2017, le Conseil d'État juge que les personnes mineures étrangères qui concluent un contrat d'apprentissage doivent obtenir de plein droit une autorisation de travail. Cette décision intervient alors que partout en France ces mineur·e·s voient la délivrance d...
gisti
17.02.2017 - 13:18

 

La Bible de la rue Jean-Paul Fantou, dit Clocheman

 

“Dans son existence, Jean-Paul Fantou a vécu plusieurs vies, mais des vies d’...

dal
14.02.2017 - 18:47
Au prétexte de la réforme dite de la « Protection universelle maladie (PUMa) », entrée en vigueur il y a plus d'un an, le gouvernement s'apprête à remettre en cause les règles établies depuis la réforme CMU de 1999. Un arrêté réduisant la liste des titres et documents qui autorisent les personnes...
gisti
13.02.2017 - 10:26
La demande du CHU d’expulser la réquisition Abbé Pierre rejetée!!! Victoire juridique du DAL Toulouse 31

Le Tribunal Administratif de Toulouse a tranché et décidé de rejeter la demande du CHU d...

dal
10.02.2017 - 16:46

COMMUNIQUE Paris le 8 février 2017  – 15h30

Les mal logés s’invitent au siège de la FNAIM

Depuis 15h30, environ 150 mal logés et sans logis occupent le siège de la...

dal
08.02.2017 - 19:31
On assiste depuis plusieurs mois à la recrudescence de cas où la solidarité est considérée comme un délit. Procès de personnes venues en aide à des personnes étrangères, menaces de lourdes sanctions, mesures d'intimidation, poursuites, condamnations à Calais, à Paris, à Norrent-Fontes, à Boulogne,...
gisti
08.02.2017 - 05:30
Le contexte Ibtissam B., éducatrice de la Sauvegarde de la Marne est menacée de licenciement pour avoir témoigné sur les conditions indignes d'accueil des jeunes du foyer de mineurs isolés de la Sauvegarde de la Marne à Châlons-en-Champagne. Un jeune Malien qui s'est défenestré le 6 janvier 2017 y...
gisti
05.02.2017 - 19:00
L'Observatoire de l'Enfermement des Etrangers vous invite à une réunion publique sur les centres de répit, CAO, CAOMIE, camps « humanitaires ». La réunion se tiendra dans les locaux de la Ligue des droits de l'homme 138 rue Marcadet, 75018 Paris (Métro : Ligne 12, arrêt Lamarck-Caulaincourt)...
gisti
30.01.2017 - 19:00
Contexte : restrictions par la préfecture de la circulation des migrants établis dans la jungle de Calais sous prétexte de l'état d'urgence Dès qu'il a été instauré, la préfecture du Pas-de-Calais a saisi le prétexte de l'état d'urgence par accroître le contrôle des migrants.e.s établis dans la...
gisti
30.01.2017 - 14:22

Communiqué de l’association Droit Au Logement de Gironde D.A.L. 33

Bordeaux, le 27 janvier 2017

Jeudi 26 janvier 2017 s’est tenu le deuxième procès en appel des prévenu-e-s du D.A.L.33 dans l’affaire dite « Planterose », du nom de la rue où se trouvait...

dal
30.01.2017 - 12:25
relative à l'application de la loi n° 2016-274 relative au droit des étrangers en France (dispositions relatives à la procédure de délivrance des documents de séjour et à la protection contre l'éloignement pour raison de santé, applicables à compter du 1er janvier 2017) Cette information présente...
gisti
29.01.2017 - 20:04
Trois rassemblements nationaux, à Lille le 8 février, à Paris le 9 février et à NIce le 10 février. PHOTOS de la Cimade (LIlle et Paris) Et bien d'autres initiatives locales passées et futures prises notamment par les organisations signataires du manifeste des délinquants solidaires Auvergne-Rhône-...
gisti
28.01.2017 - 14:48

Résultat de l’audience, la décision est reporté au 8 février ! :...

dal
28.01.2017 - 08:30
Le SAMIE créé en septembre 2015 accueille au foyer Bellevue à Châlons-en-Champagne des mineurs isolés étrangers dans un ancien foyer de travailleurs immigrés transformé en résidence sociale. Les mineurs isolés partagent ce lieu d'hébergement avec d'autres résidents adultes qui sont dans une...
gisti
27.01.2017 - 17:25

 

 

 —————————————————-

 

 

LOI ÉGALITÉ ET CITOYENNETÉ Le conseil...
dal
27.01.2017 - 14:39
Session de 2 jours, le 26 janvier 2017 - [Autres Formations]
gisti
26.01.2017 - 09:30
À partir de quel moment la non assistance à personne en danger devient-elle un crime ? Quel nombre de morts permet de qualifier un crime contre l'humanité ? Ces questions se posent depuis longtemps à propos des milliers de personnes décédées en Méditerranée faute de voies légales d'accès à l'Union...
gisti
25.01.2017 - 15:26
Gwen M. accusée de « délit d'outrage à dépositaire de l'autorité publique » : interpellation et GAV de 29 heures le 4 novembre pendant le démantèlement d'un campement de réfugiés autour de la place Stalingrad à Paris. 9 février 2017 : décision du TGI de Paris 2 février : audience du TGI de Paris,...
gisti
25.01.2017 - 12:18

COMMUNIQUE Paris le 23 janvier 2017  

Le siège d’EST ENSEMBLE occupé de 9h à 18h 100 rue Gaston ROUSSEL  – ROMAINVILLE 93 Par DAL HLM, Spoutnik DAL (...
dal
23.01.2017 - 20:36

D'autres sites... d'autres luttes !

Associations
   ademonice - http://ademonice.free.fr/
   anafe - http://www.anafe.org/index.php
   prochoix - http://www.prochoix.org/cgi/blog/
   icare - http://www.icare.to/main.php?fr
   memorial98 - http://memorial98.over-blog.com/
   REFI - http://refi.over-blog.org
   syllepse - http://www.syllepse.net/
   Raslfront-Isère - http://www.raslfront-isere.org/blog/index-557584.html
   Collectif Justice et libertés - http://collectifjusticeetlibertes.blogspot.fr/
   Observatoire du confusionnisme politique - http://confusionnisme.info

Syndicats
   CGT Finances - http://www.finances.cgt.fr/
   fgte-cfdt - http://www.fgte-cfdt.org/
   sgen-cfdt - http://www.sgen-cfdt.org/actu/sommaire.php3
   snpespjj - http://snpespjj.fsu.fr/
   solidaires - http://solidaires.org/
   spasmet-meteo - http://spasmet-meteo.org/solidr/index.php
   Solidaires Finances Publiques- http://solidairesfinancespubliques.fr

International
   LabourNet.de Germany - http://www.labournet.de/
   trend onelinezeitung - http://www.trend.infopartisan.net/inhalt.html

Les archives de VISA


Le temps
où VISA
était en papier